Los Tabarnacos de la Brasserie du Bas-Canada

Une bière et ses houblons

Un verre de vin contenant de la Los Tabarnacos posé sur un comptoir de bois près d'une série de barils en maturation
Photo Catherine Schlager

La Brasserie du Bas-Canada à Gatineau fêtait, en novembre dernier, son premier anniversaire en grande pompe en offrant à sa clientèle un lancement de produits exclusifs, mais aussi des produits ayant fait son succès : des bières généreusement houblonnées. Anciens brasseurs maison, Gabriel Girard Bernier et Marc-André Corbeiro Lima ont immédiatement trouvé leurs houblons de prédilection que sont le Citra et le Mosaic, deux houblons américains riches en acide alpha et hautement aromatiques. Ce sont principalement ces houblons que les brasseurs utilisent dans leurs recettes de bières, dont la signature est aromatique et peu amère. 

Los Tabarnacos

Véritable engouement dès sa sortie, la Los Tabarnacos – une milshake IPA titrant 6.5% d’alcool – a su conquérir les amateurs de houblon, tout comme les personnes cherchant à s’immiscer dans l’univers des bières houblonnées. Brassée à l’aide de Citra et de Mosaic, la Los Tabarnacos a été agrémentée de lactose, de mangue et de noix de coco rôtie. Notons pour l’anecdote que la noix de coco est rôtie à la torche par les brasseurs, qui ne se cachent pas d’accepter quelques variations aromatiques entre leurs divers brassins; le degré de chauffe de la noix de coco pouvant varier. En bouche, vous y trouverez des notes résineuses de raisin vert, de mangue mûre, de papaye verte, de zeste de citron, de noix de coco et de vanille, le tout adouci par un léger sucre enveloppant.

Pourquoi ça marche?

Originellement développé par et pour les macrobrasseries, le Citra devint à sa sortie, en 2009, la coqueluche des microbrasseries. Croisement de U.S. Tettnanger, Hallertau Mittelfruh, Brewer’s Gold, East Kent Golding et de variétés inconnues, le Citra fait partie des houblons à haute concentration en myrcène (jusqu’à 70 % de la composition en huile du houblon). Il apporte à la bière des arômes d’agrumes, de fruit tropicaux, de raisins, ou même de vanille. La mangue ajoutée au produit vient ainsi renforcer les arômes tropicaux déjà développés par le houblon, alors que la noix de coco, contenant naturellement de la vanilline, vient amplifier les esters de vanille pouvant être apportées par le myrcène du houblon. C’est bien joué!

Le Mosaic, quant à lui, est issu d’une campagne d’hybridation de 11 ans entre le Nugget et le Simcoe, et peut être composé de 50 % de myrcène. Il a une teneur en humulène plus haute que le Citra, ce qui lui confère des arômes de graine de coriandre, de mangue, de pin, d’agrumes, de fruits tropicaux et herbacés. Encore une fois, le choix du houblon vient renforcer les arômes de fruits tropicaux de la bière, tout en lui apportant des notes agrumées et plus végétales.

Le choix des houblons, supportés par un choix d’ingrédients complémentaires donne ainsi à la bière un fort pouvoir aromatique. Notons qu’actuellement, la microbrasserie produit 2000 litres de Los Tabarnacos toutes les trois semaines et qu’un fermenteur y est dédié.

À table!

Essayez-la avec des brochettes de poulet mariné au gingembre, graines de coriandre et basilic thaï. Vous les accompagnerez d’une mayonnaise montée avec une purée de betteraves jaunes rôties et une salade de maïs, mangue, tomate et suprêmes de pamplemousse, tous des aliments complémentaires de la mangue.