Un gin bleu à la conquête du Québec

Francis Bluteau est le cofondateur de BluePearl Distillery, une toute nouvelle microdistillerie située dans le quartier Hochelaga à Montréal. Il vient tout juste de mettre en marché son premier spiritueux : BleuRoyal, le premier gin bleu avec antioxydants au monde.

M. Bluteau organisait les événements festifs de son université. Il était ainsi souvent invité lors d’événements spéciaux. « C’est de cette façon que j’ai développé mes goûts et mon intérêt pour les alcools », se remémore-t-il. C’est à ce moment qu’il croise celui qui allait devenir son partenaire et le distillateur de BluePearl, Jonathan Perlstein.

« Ma rencontre avec Jonathan a été révélatrice », explique aujourd’hui Francis. C’est d’ailleurs en réunissant leurs deux noms que celui de la distillerie est apparu : Blue pour Bluteau et Pearl pour Pearlstein.
Initialement, Jonathan distillait avec Karl Fortin, l’ingénieur chimique de BluePearl. Si c’était plus par plaisir, le projet flottait déjà. « Mon arrivée a eu l’effet d’une bombe : j’ai écrit le plan d’affaires et incorporé l’entreprise en trois mois », se souvient Francis.

Et les choses déboulent depuis. Les partenaires prennent possession de leur local en décembre 2017 et obtiennent leur permis dès mars 2018. Neuf mois plus tard, leur premier spiritueux se retrouvait sur les tablettes de la SAQ.

« BleuRoyal est notre premier gin, nous allons suivre avec un second », précise-t-il. L’entreprise vise tout d’abord à faire vivre une expérience à sa clientèle, elle veut créer un lien émotif avec ses clients. Et grâce aux réseaux sociaux, elle peut échanger avec eux et les inclure dans le processus décisionnel. « On développe des produits pour nos clients. BleuRoyal est un exemple, il représente le Québec dans tous ces aspects : la couleur, le nom », est spécialement fier de dire Francis Bluteau.

L’entreprise possède un alambic hybride de 400 litres, mais déjà, elle prévoit changer bientôt pour un appareil de 1000 litres. M. Bluteau s’attend à voir beaucoup d’actions dans les prochains mois, dont le lancement d’un second gin et d’une campagne sur les réseaux sociaux. Ils tiennent aussi à créer un véritable partenariat avec les succursales de la SAQ.