Microbrasserie L’Hermite Quelques bières à déguster sur place ou à la maison

Une sélection de quatre bières de l'Ermite servie dans des verres aux côtés de leurs canettes respectives
Photo Seb

En entrant dans le resto-pub avantageusement situé dans le centre-ville de Victoriaville, on remarque les boiseries, la brique et le look typiquement pub à bière. Notre passage nous a permis de goûter quelques recettes récemment retapées pour la sortie de leurs canettes ainsi que quelques-uns de leurs classiques. Nous avons demandé à l’équipe de sélectionner quatre produits afin de vous les faire connaître et de vous inciter à aller sur place les découvrir.

À ses débuts, L’Hermite a concentré ses efforts à brasser des bières pour sa clientèle locale qui a tôt fait d’adopter l’endroit pour enfiler quelques pintes. Sans surprise, les styles plus traditionnels fonctionnent ainsi assez bien sur place, mais le brasseur s’est néanmoins permis quelques bravades à travers ceux-ci afin de leur donner une touche distinctive.

En guise de blonde, on propose ainsi une inspiration de Kölsch à 4,7 % où le houblon joue un rôle important. De même, la Blanche orange coriandre à 5,5 % s’avère intense en zestes d’orange et coriandre; de quoi créer de l’éclat. Certains lui préféreront la Blanche de session au citron à 4 %, où levure Saison et zestes de citron frais complimentent avantageusement le tout.

D’ailleurs, les Saisons constituent une force de la brasserie, on pense notamment à la Saison APA au Seigle à 5,9 %, amère, florale et épicée; la Saison Kazbek à 5,1 %, douce, fruitée et florale; la Saison sauvage aux fruits et à l’hibiscus à 3,5 % misant sur le fruit et l’acidité; ainsi qu’un classique récemment mis en canette, la Saison Multigrain à 7,5 % où les cinq sortes de grains s’en donnent à cœur joie.

Là où L’Hermite a connu le plus de succès, c’est toutefois avec ses IPA, des variantes de toutes sortes qui réussissent très bien. Le brasseur aime le houblon, ce n’est pas étonnant de voir que trois IPA ont été parmi les premières canettes offertes.

Parmi les autres IPA notoires, on retrouve la White IPA à 5,2 % où des notes florales et de pamplemousse abondent; la India Session Ale à 3,8 % qui est bien amère avec des pointes d’oranges et de conifères; la Black IPA à 6,6 % avec ses notes rôties et des pointes houblonnées fruitées; et diverses SMaSH qui mettent différents houblons en vedette.

La brasserie est aussi capable de se démarquer avec de gros calibres, elle l’a bien démontré dans le passé avec ses produits barriqués.

Quatre bières dégustées

IPA Américaine Côte Ouest – 6,6 %

Description

Elle se présente vêtue d’une robe blond-orangé aux reflets dorés sous un col de mousse bien blanc qui s’estompe tranquillement. Le nez est de houblons intenses; Citra, Amarillo et Simcoe qui laissent étaler leurs parfums à la fois fruité, herbacé et résineux. En bouche, les arômes sont intenses; le corps est moelleux avec une pointe alcoolisée. L’amertume tenace nous entraine vers une finale qui incite à la récidive.

Inspiration

Créée dans les environs de 2014, cette bière est la première IPA brassée par L’Hermite et elle a rapidement connu du succès dans les pubs montréalais. C’est en grande partie grâce à elle que la brasserie s’est faite un nom. Même si les West Coast IPA ont un peu moins la cote ces temps-ci, on ne pouvait passer outre ce classique pour les premières canettes.

Brune Américaine – 5 %

Description

Brune aux reflets orangés, cette Brown Ale à l’américaine se coiffe d’une mousse moka majestueuse et invitante. Au nez, les arômes de grains sont agrémentés d’agréables pointes florales houblonnées. En bouche, de belles notes rôties tapissent son corps bien douillet, équilibré de belle façon par les touches florales. Sa finale est sèche; le tout des plus agréables à boire.

Inspiration

Créée en 2014, il s’agit d’une recette datant des premières années de la brasserie. Elle a très peu changé depuis. Si le style n’est pas l’un des plus en vogue, l’équipe l’apprécie tellement qu’elle continue de la brasser et a même choisi de la mettre en canette. C’est une des bières qui incarne le mieux L’Hermite selon le brasseur.

IPA SMaSH Nelson Sauvin – 5,7 %

Description

Blonde dorée et scintillante, elle est chapeautée d’une mousse blanche qui s’efface lentement, laissant quelques dentelles. Au nez, des notes résineuses typiques du Nelson Sauvin évoquent à la fois le sauvignon blanc et la groseille. En bouche, le Golden Promise lui confère une présence maltée supportant bien l’apport résineux du houblon. L’amertume est tenace et s’étale longuement en finale.

Inspiration

L’Hermite souhaitait créer une SMaSH avec le Nelson Sauvin que le brasseur affectionne beaucoup. Il l’utilise d’ailleurs uniquement pour cette recette pour l’instant. Une version initiale avait été brassée avec du Hallertau Blanc, mais on lui a finalement préféré le Nelson Sauvin pour cette version de 2018. Une IPA s’adressant aux amateurs de ce houblon typée de la Nouvelle-Zélande.

IPA aux fruits tropicaux – 5,7 %

Description

Blonde, presque jaune, lumineuse et voilée, elle se coiffe d’une mousse blanche qui s’efface tranquillement au fil des gorgées. Au nez, des arômes intenses de fruits de la passion, de mangue et d’agrumes nous interpellent et demeurent bien présents en bouche. Des notes florales et herbacées agrémentent le tout jusqu’à sa finale bien sèche et amère où une pointe résineuse s’ajoute. Elle se laisse boire très facilement.

Inspiration

Créée en 2016, il s’agit d’une IPA américaine comme la brasserie se plait à en brasser. On lui a ajouté des fruits avant et après la fermentation, en l’occurrence, de la mangue et des fruits de la passion. Pour ce qui est des houblons, on a misé sur le Simcoe et le Mosaic qui s’agencent à merveille aux fruits tropicaux sélectionnés. Notons que ceux-ci sont portés à évoluer d’une saison à une autre; l’ananas devrait éventuellement s’y retrouver.