À l’international

Canettes de bière en aluminium drapeau Union Jack Royaume-Uni isolé sur fond blanc, illustration 3d
Photo Dreamstime

CANADA

Le marché brassicole canadien manque de diversité

C’est ce que prétend Ren Navarro, une ancienne représentante aux ventes pour une brasserie artisanale canadienne. Selon elle, les brasseries au pays ne pensent qu’à leur portefeuille, et leurs opérations de marketing ne visent que la gent masculine de race blanche. Une révélation qui a choqué plusieurs entrepreneurs artisanaux, évidemment, mais un récent sondage semble donner raison à Navarro, alors que 68,5 % des consommateurs de bières artisanales sont des hommes blancs. Pour contrer ce phénomène, elle a mis sur pied un site Web appelé Beer Diversity, ainsi qu’un club de dégustation nommé Society of Beer Drinking Ladies. Elle est également consultante auprès de différents bars et restaurants afin que ces entreprises diversifient leur offre de bières.

Une entreprise du Nouveau-Brunswick paraphe une entente lucrative

En effet, Red Rover Craft Cider, une cidrerie basée à Frederiction au Nouveau-Brunswick, vient tout juste de signer un accord avec une chaîne alimentaire chinoise d’envergure. La compagnie pourra donc exporter ses produits aux 50 magasins de cette chaîne basée en Chine, ce qui aura pour effet une expansion marquée de la cidrerie et la création de plusieurs emplois. Le propriétaire de Red Rover Craft Cider, Adam Clawson, se réjouit évidemment de la nouvelle et promet d’investir les revenus engendrés par cette entente dans la communauté locale.

ÉTATS-UNIS

Dix brasseries émergentes à surveiller au printemps aux États-Unis

Les plus récents chiffres communiqués par la Brewer’s Association chez nos voisins du Sud établissent à plus de 7000 le nombre de brasseries aux États-Unis, et ce nombre ne cesse d’augmenter. Avec cette panoplie exponentielle de choix pour les consommateurs, il peut être difficile de décider ou de choisir sa brasserie favorite. Kenny Gould, journaliste chez Forbes, a énuméré une liste de dix brasseries émergentes qui passent sous le radar des consommateurs. Il est fort probable que plusieurs d’entre elles se retrouveront assez rapidement parmi les préférées des beergeeks. Voici cette liste : forbes.com/sites/kennygould/2019/03/08/best-craft-beer-spring-2019/#25d018692c11

Des bières artisanales mexicaines traversent la frontière

Malgré le fait que les ventes dans le marché brassicole américain sont au neutre, l’engouement pour les bières artisanales ne cessent d’augmenter. C’est pour cette raison qu’un conglomérat constitué de trois anciens exécutifs chez les géants Anheuser-Busch et d’un entrepreneur mexicain a mis sur pied Quest Beverage, une compagnie qui importe des bières artisanales mexicaines aux États-Unis. La Corona et la Modelo sont reines en sol américain mais en ce moment, ils importent quatre bières de la brasserie Cerveza Urbana, basée à Mexicali, pour diversifier l’offre de bières mexicaines aux États-Unis. On y retrouve une Kölsch, une Bitter anglaise, une IPA bien fruitée ainsi qu’une bière blonde plus générique. La réponse étant très bonne, on peut s’attendre à un éventail de choix plus éloquent au cours des prochains mois.

Europe

Une limite de consommation imposée au Royaume-Uni

De nouvelles législations quant à la mise en marché et la consommation de boissons alcoolisées créent tout un remous au Royaume-Uni en ce moment. D’une part, les artisans brassicoles devront prendre les précautions nécessaires dans leur mise en marché afin de ne pas offenser qui que ce soit, vis-à-vis son sexe, son orientation sexuelle, son ethnicité et sa religion. Des producteurs acclament cette nouvelle loi croyant que celle-ci pourra irradier, du moins en partie, le sexisme dans le monde brassicole. Par contre, ce nouveau projet de loi comporte également une partie où les entreprises brassicoles ne pourront plus vendre de canettes et/ou de bouteilles à plus de 4 % d’alcool en paquets de 4, 6 ou 12 unités, afin de contrer la consommation excessive d’alcool. Cette décision crée des inquiétudes parmi les artisans qui se spécialisent dans les bières de spécialité plus élevées en alcool et conçues pour être partagées entre plusieurs personnes. Le développement de cette histoire sera intéressant à suivre.

Asie

Bangalore et ses innovations brassicoles se démarquent

Bangalore, une ville majeure en Inde, est principalement connue comme la Silicon Valley du pays, grâce à ses nombreuses entreprises œuvrant dans le domaine des technologies. À l’instar de leurs pairs informaticiens, les artisans brassicoles de la ville tentent d’innover et d’être au front de la révolution brassicole indienne. On dénote un peu plus d’une cinquantaine de bars à bières à Bangalore, soit environ le tiers de la quantité totale de bars dédiés aux bières artisanales à travers tout le pays. Les producteurs brassicoles de la ville se démarquent notamment par l’utilisation d’ingrédients locaux et peu conventionnels, comme le ragi et des épices indiennes.