En fût

Alain Geoffroy, Dominique Gosselin et Marc Godin pourront installer leur microbrasserie (les Brasseurs du temps) dans l’ancien château d’eau de la rue Montcalm, secteur Hull. PATRICK WOODBURY, LeDroit

Rendez-vous aux Grands Crus du Siboire

Les organisateurs des Grands Crus du Siboire attendent les amateurs de bières le 27 avril au Siboire Jacques-Cartier à Sherbrooke (40, boulevard Jacques-Cartier Sud) et le 20 avril au Siboire Saint-Laurent à Montréal (5101, boulevard Saint-Laurent), dès midi. L’entrée est gratuite. Il s’agit de la neuvième édition. En partenariat avec Les Coureurs des Boires, 18 microbrasseries québécoises feront goûter un ou deux de leurs grands crus sous le thème Bières fermières et produits locaux. Un souper accords bières et mets gastronomiques de six services est au programme, de 18 h à 21 h 30 (sur inscription). Les produits seront pour la plupart très rares et locaux. La Chouape, Pit Caribou, Brasserie Dunham, Dieu du Ciel! et Brasserie Vrooden seront présentes. Le menu du Siboire sera accessible. Infos : siboire.ca.

Brasseurs du Temps célèbre son 10e anniversaire

Brasseurs du Temps a de grands projets pour son 10e anniversaire! L’établissement situé au 170, Montcalm, dans le Vieux-Hull, lancera 10 bières pour l’occasion. Mais ce n’est pas tout : elles seront offertes, pour la première fois, en canettes de 473 ml, et ce, avec une toute nouvelle image, alors que la micro à l’habitude de proposer ses produits en bouteilles de 750 ml. Une onzième bière sera aussi brassée spécialement pour le 10e anniversaire. Il s’agit d’une IPA de la côte ouest… du Québec à 6 %; une West Coast IPA assez typée aux prédominances d’agrumes (pamplemousse, mandarine). Les produits seront en vente dans les épiceries spécialisées de l’Outaouais. Bien sûr, la bière sera aussi offerte en fût sur place. Brasseurs du Temps espère bientôt annoncer la construction d’une usine ainsi que l’ouverture de pubs gastronomiques en Outaouais.

Le Mondial de la bière de retour à la Gare Windsor

La 26e édition du Mondial de la bière aura lieu du 22 au 25 mai à la Gare Windsor, à Montréal. « C’est un endroit magnifique. Nous retournons à nos anciens amours », expliquent les organisateurs. De nouvelles dégustations éducatives sont au programme. Il s’agit de rencontres autour des accords bières et fromages, encadrées par des professionnels, et de dégustations guidées en compagnie d’experts. Les festivaliers pourront découvrir 200 bières qui n’ont jamais été offertes au Mondial. Soixante-deux brasseries seront présentes ou représentées dont 35 du Québec et 17 qui n’y ont jamais participé. Il y aura aussi cinq cidreries et distilleries ainsi que huit kiosques de nourriture (hamburgers, fromages, bretzels, sandwichs, etc.). Des spectacles, le concours professionnel MBière Greg Noonan et les sorties flaveurs sont de retour. Pour en savoir plus : festivalmondialbiere.qc.ca.

Deuxième édition du Festibière de Sherbrooke

Le Festibière de Sherbrooke se tiendra du 31 mai au 2 juin prochains au Parc Victoria. Le dévoilement de la programmation complète aura lieu le 24 avril. Quarante-sept microbrasseries seront présentes dont une dizaine de nouvelles. Elles proviennent de l’ensemble du Québec. Hydromels, whiskys et gins seront aussi à l’honneur dans trois kiosques. Il y aura également huit kiosques alimentaires dont trois nouveaux. Poutines, hamburgers, poisson, tacos, côtes levées et bien plus y seront servis. Une zone de jeux, des conférences et des spectacles sont au programme de ce biergarten. Renseignements : festibieredesherbrooke.com.

Emporium Microbrasserie dans ses propres installations

L’établissement de Québec, qui a fêté récemment son premier anniversaire, pourra dorénavant brasser dans ses propres installations. Avant l’ouverture, le chef-brasseur Paolo Galizio a fait des collaborations avec Griendel, la Brasserie Générale et Brasseurs sur demande; il peut maintenant fonctionner de façon autonome. La section « production » est annexé au brouepub où sont servis leurs créations brassicoles, des bières invitées, des spiritueux, du vin et de la nourriture. On y offre des pizzas de style romain cuisinées avec un four d’Italie, pays d’origine de M. Galizio. Les premières bières sont une Ale blonde avec des arômes de houblons allemands et une Hefeweizen, une bière de blé allemande. « Au niveau des styles, nous voulons agir sans limite. Oser, tout en faisant un clin d’œil aux bières anglaises et surtout belges. Notre objectif n’est pas de viser des quantités, mais de donner des émotions », affirme le chef-brasseur qui a également concocté une New England IPA. Emporium prévoit également vendre en canettes, mais préfère se concentrer sur le brouepub pour le moment.

Brasserie MacFerly : sur les tablettes avant l’ouverture

Les propriétaires de la Brasserie MacFerly, Steve et Éric Ferland – deux frères –, lancent quelques bières dans des épiceries spécialisées et des grandes surfaces en attendant l’ouverture de leur brouepub avec salon de dégustation prévue en août ou septembre prochain, à Lanaudière. Les deux premières bières brassées chez Broadway sortiront vers la mi ou fin-avril. Il s’agira de La St-Eux, une IPA à 6,5 % et La Sibell, une Scottish Ale à 5,5 %. En mai, ce sera au tour de La Maurice, une Kölsch, et une Blanche aux camerises dont le nom n’a pas encore été déterminé. En juin, Cette nuit, une Best Bitter, sortira, puis suivra un Stout vers la fin de l’été. Au départ, les produits seront dans une cinquantaine de points de vente, mais les proprios sont en discussions pour au moins 200. On les retrouvera en canettes de 473 ml dans l’ensemble du Québec, mais surtout en Mauricie, Lanaudière, Montréal et en Montérégie. MacFerly souhaite utiliser beaucoup de produits locaux et veut aussi devenir un vecteur de transmission de l’histoire du Québec et de l’Écosse en racontant des parcelles de moments historiques de ces deux nations sur ses canettes.

Des projets dans l’air pour la Distillerie du Fjord

« Nous avons commencé notre projet de distillerie dans un petit local à Saint-David-de-Falardeau, au Saguenay. Afin de soutenir notre croissance, nous avons pris de l’expansion en construisant une nouvelle distillerie. Nous avons triplé la superficie en aménageant l’espace de production, l’entrepôt, mais aussi une section boutique et salle de dégustation », mentionne le cofondateur et directeur général de la Distillerie du Fjord, Jean-Philippe Bouchard. L’entreprise brassicole maintenant situés au 48, chemin de Price, a mis en marché son premier produit, le gin Km12, en août 2017. Elle a d’ailleurs remporté une médaille d’or, dans la catégorie gin, au concours The Canadian Artisan Spirit Competition, avec ce produit. L’expansion avait pour objectif d’augmenter la production de ce gin, d’avoir la possibilité de développer de nouveaux spiritueux et de pouvoir profiter des nouveaux changements législatifs permettant de vendre des produits directement à la distillerie. L’établissement travaille sur deux nouveaux produits, pour 2019 : une liqueur au thé du Labrador et une nouvelle recette de gin à partir d’eau de vie de bleuets. La fabrique à spiritueux a déjà augmenté sa production de 30 %. L’établissement mettra également en place une offre agrotouristique en lien avec la fabrication de spiritueux. Il misera sur une expérience découverte et souhaite offrir différentes formules de visites guidées, à partir de l’été 2019.