Canton Brasse pour les assoiffés de Orford…

ture et les bières. On veut offrir un goût qu’il n’y a pas ailleurs, des produits de qualité et accessibles pour tout le monde. On souhaite aussi raconter l’histoire de la place. Les noms des bières sont inspirés par l’histoire du coin », explique Maxime Paquette qui est propriétaire de la mirobrasserie en compagnie d’un ami, Claude Tanguay, et des deux fils de ce dernier, Geoffroi ainsi que Nicolas. Déjà de l’expérience en banque Maxime, Geoffroi et Nicolas brassent à la maison depuis une dizaine d’années. Nicolas a également travaillé dans une boutique spécialisée en bières et prendra le rôle de brasseur en chef de l’entreprise. « En brassant chez nous, on pouvait faire goûter nos bières à nos proches et voir leur réaction. On veut en faire profiter des gens à plus grande échelle et en faire un métier. On carbure aux défis! Les clients pourront nous voir tous les quatre et nous parler, car on fera des rotations sur le plancher », pré- cise M. Paquette. De gauche à droite, Nicolas Bernier Tanguay, Claude Tanguay, Maxime Paquette et Geoffroi Tanguay.
Photo Courtoisie

Les amateurs de bonnes bières d’Orford ont maintenant un endroit où se rendre pour en découvrir de nouvelles, car la brasserie Canton Brasse est officiellement ouverte depuis le 10 mai.

Les bières de l’établissement sont offertes en fût sur place et en cruchons pour apporter. Pour commencer, il y aura huit lignes de fût, avec une possibilité de 12 au total. Au départ, on pourra y goûter cinq de leurs recettes, leur kombucha, une bière invitée et un kombucha invité. Les clients pourront découvrir la Lubac, une Kölsch; la Bowen, une Irish Red Ale; la Pic au corbeau, une tropicale Stout et; la Chair Lift, une IPA. Il y aura toujours une ou deux lignes de fût consacrées à des bières expérimentales ou éphémères. 

L’intérieur de la brasserie a un look industriel, mais aussi un côté chaleureux grâce à la présence de  bois ainsi que d’un foyer intérieur. Il est possible de manger sur place (ailes de poulet, pizza, nachos, etc.) et il y aura une terrasse l’été. On y accueillera 36 personnes à l’intérieur et le même nombre à l’extérieur. Le brassage se fait sur place. 

« On va utiliser des produits locaux pour la nourriture et les bières. On veut offrir un goût qu’il n’y a pas ailleurs, des produits de qualité et accessibles pour tout le monde. On souhaite aussi raconter l’histoire de la place. Les noms des bières sont inspirés par l’histoire du coin », explique Maxime Paquette qui est propriétaire de la mirobrasserie en compagnie d’un ami, Claude Tanguay, et des deux fils de ce dernier, Geoffroi ainsi que Nicolas. 

Déjà de l’expérience en banque

Maxime, Geoffroi et Nicolas brassent à la maison depuis une dizaine d’années. Nicolas a également travaillé dans une boutique spécialisée en bières et prendra le rôle de brasseur en chef de l’entreprise. « En brassant chez nous, on pouvait faire goûter nos bières à nos proches et voir leur réaction. On veut en faire profiter des gens à plus grande échelle et en faire un métier. On carbure aux défis! Les clients pourront nous voir tous les quatre et nous parler, car on fera des rotations sur le plancher », précise M. Paquette. 

L’équipe de Canton Brasse vous attend au 2267, chemin du Parc, à Orford.