Fruits de mer

Des accords bières sur la thématique des grands classiques dans nos cuisines ou salons. Philippe s’amuse à fouiller dans vos armoires ou frigos pour y trouver quelque chose à cuisiner ou à déguster avec une sélection de bières. Accords bières et mets pour se faire plaisir, sans prétention, mais surtout sans complexe. Un prétexte à redécouvrir nos classiques!

Homard bouilli dans des glaçons sur fond en bois
Photo Dreamstime

Au Québec, on aime les fruits de mer, même si on consomme à peine le tiers de ce que le fleuve et les océans pourraient nous fournir en variétés. J’en profite donc pour vous inviter à découvrir le projet Fourchette Bleue (exploramer.qc.ca) et sa liste de variétés de produits marins à valoriser en 2019. 

Homard

Présentation 

Le roi des fruits de mer au Québec! On l’apprête le plus souvent cuit dans l’eau bouillante, mais la technique vapeur est la plus fine pour mieux conserver les arômes et saveurs. Il est souvent accompagné d’un petit beurre citronné ou persillé. Ne les choisissez pas trop gros, ils n’ont pas forcément meilleur goût. Le meilleur que j’ai mangé a été préparé par un ami maître brasseur de Gaspésie, face à la mer… 

Accord 

Une bière légèrement acidulée comme la blanche douce sera parfaite avec votre homard. On veut laisser toute la place à la chair délicate et s’assurer que le beurre aromatisé ne sera pas en conflit avec la bière. 

Blanche douce

Pétoncle

Présentation 

Au Québec, on ne mange que la noix du pétoncle, laissant le corail de côté. Pourtant il a si bon goût! Poêlée à feu vif, la noix de pétoncle développe des notes légères de noisette à la cuisson. On l’accompagne souvent d’une sauce qui fait le plat. Il faut donc savoir ce que contient la sauce pour offrir une bière en accord. La noix de pétoncle offre de la texture. 

Accord 

J’aime les bières rondes et sucrées avec mes pétoncles. Je trouve que l’accord rebondit bien sur la texture de la noix, mais également la crème de la sauce car, avouons-le, il y a souvent de la crème avec des pétoncles. Préférez les blanches rondes pour l’expérience et, si vous n’en trouvez pas, une blonde ronde sera parfaite.

Blanche ronde

Crabe des neiges

Présentation

Premier fruit de mer québécois à arriver chez votre poissonnier, il est souvent déjà cuit donc très facile à préparer puisqu’il n’y a rien à faire. On l’accompagne d’une petite mayonnaise aromatisée ou non. Sa chair comestible se situe dans les pattes et les pinces. Son goût est légèrement plus salé que le homard. 

Accord 

Le gout subtil du crabe se mesure aux bières légères et douces. Dirigez-vous vers une blonde douce, très peu amère et très peu maltée. Idéalement une blonde douce sans gluten serait parfaite. 

Blonde douce

Oursin 

Présentation 

Fruit de mer peu connu au Québec, on en raffole pourtant partout ailleurs. Le goût de l’oursin est particulier proposant un mélange de notes salines et légèrement fumées. La partie comestible de l’oursin est son corail. On l’étale sur une tranche de pain de seigle avec un bon beurre fermier. 

Accord 

Les meilleurs accords se sont révélés avec des bières torréfiées, sans amertume. Choisissez une bière noire douce, aux notes légères de café et de toast rôti. Succès garanti!

Noire douce

Calmars frits 

Présentation 

Assez populaire dans les pubs et bistros, les calmars frits sont servis natures, accompagnés d’une sauce cocktail ou mayonnaise piquante. On peut les arroser d’un peu de citron frais et les consommer le plus chaud possible. à

Accord 

Un accord de contraste avec des bières bien houblonnées, mais pas trop maltées. On s’amuse à jouer avec la texture des calmars, l’acidité et le piquant de la sauce et l’amertume de la bière.

Blonde tranchante