La (re)naissance d’une cidrerie créative

Photo Verger Hemmingford

Après de houleux mois, le Verger Hemmingford peut enfin se réjouir grâce au lancement de son tout premier produit : Le Cidre Original. Il s’agit d’un prêt-à-boire fait à 100 % de McIntosh et offert en canette de 355 ml. Ses fondateurs, François Pouliot et sa conjointe Stéphanie Beaudoin, mieux connus pour avoir créé les cidres de glace Neige, n’en sont toutefois pas à leurs premières armes avec ce type de cidre. 

Après les déboires de CidreCo, le couple Pouliot-Beaudouin avait fait appel au public l’automne dernier lors d’une campagne de sociofinancement. La démarche fut couronnée de succès; la somme amassée dépassant les 125 % des 50 000 $ initialement demandés. Le montage financier fut achevé grâce à l’appui d’une banque et d’un investisseur privé.

Rappelons que c’est l’offre de Pomdial, leurs anciens associés du Domaine Neige, qui a été privilégiée par la Cour supérieure du Québec en juin dernier. Par contre, le domaine, incluant le verger de 25 acres et les bâtiments, ne faisait pas partie de la transaction mandatée par la cour.

« Perdre nos marques nous permet d’essayer toutes sortes d’affaires et d’aller ailleurs. (…) Pour le Framboise, on n’a pas à répondre à la demande. Là on s’est fait plaisir », explique François Pouliot, président du Verger Hemingford. « Désaltérant, frais, pas trop sucré, ça goûte le Québec! », continue-t-il.

François et Stéphanie ont été en mesure de récolter autour de 1 200 bennes de pommes l’an passé. Après avoir racheté une partie de leur ancien équipement à l’encan, la production a rapidement débuté. Possédant encore leur encanneuse, ils n’ont pas perdu de temps à mettre en canette leurs premiers cidres dès la réception de leur permis artisanal en avril. 

Leurs deux prêts-à-boire, Le Cidre Original et Le Cidre Framboise, devraient d’ailleurs apparaître dans les dépanneurs et épiceries du Québec au moment de lire ces lignes. D’autres produits, dont un cidre tranquille et un gin (François ayant conservé son alambic), feront leur arrivée dans les prochains mois. Quant à leurs deux cidres de glace, une récolte d’automne et l’autre d’hiver, seront lancés au verger à l’automne. Pour l’instant fermée, la boutique devrait rouvrir au printemps 2020, après avoir subi un redesign complet.