La vie de forain

Photo Frédéric Harnois

L’été commence, avec de nombreux festivals où les dégustations de bières sont à l’honneur.  Je vous expose depuis plusieurs mois l’envers du décor du service de la bière dans les bars et restaurants, mais il y a aussi la vie des forains, ces sympathiques lurons qui servent votre bière dans les festivals.

Qui sont ces gens?

Une microbrasserie qui a un kiosque dans un festival de bière ne peut habituellement pas uniquement compter sur ses employés réguliers pour assurer le service, car elle doit continuer à opérer pendant ce temps, surtout en considérant que les festivals se déroulent la fin de semaine, donc souvent période de pointe pour ces établissement. Bien entendu, certains employés dont on peut se priver viendront prêter main forte. Mais il faudra recourir à des amis, de la famille et autres bénévoles pour servir la bière. Quelques brasseries engageront même des forains professionnels, gens qui sont engagés uniquement pour les festivals.

La vie de forain 

Être forain est généralement une expérience très différente selon la taille du festival, le moment de la journée et la taille du kiosque. Lorsque le site roule à pleine capacité, la rapidité de service est de mise et il faut faire de son mieux pour ne pas trop faire attendre les gens en ligne. Lorsque c’est tranquille, il est cependant possible de discuter un peu plus avec les festivaliers, de tisser des liens complices avec nos compagnons et même d’aller butiner de kiosque en kiosque pour saluer des camarades (et parfois aussi goûter à quelques produits!).

 Et parlant de butiner, comme la plupart des festivals sont en plein air, il faut parfois négocier avec les impondérables du service extérieur. Les petits insectes pollinisateurs aiment bien le sucre que l’on trouve dans la bière, et n’ont pas à payer pour venir voir ce qui se brasse près de chez eux…  Mère Nature est aussi parfois imprévisible et il ne peut pas toujours faire beau à chaque jour de chaque festival. Les conditions environnementales peuvent donc aussi beaucoup changer l’expérience. Ceci est encore plus marquant pour la portion de forains qui, de par leur éloignement ou leur amour pour l’alcool, ne reprennent pas le chemin de leur domicile entre les journées du festival et campent à proximité. Ne vous surprenez donc pas de voir des gens vous servir avec des yeux fatigués si vous venez au troisième ou quatrième jour d’un festival…  Mais la convivialité et l’ambiance joyeuse viennent remettre le sourire aux lèvres des plus épuisés! 

L’étiquette de service

 Servir une dégustation de bière dans un festival est légèrement différent de servir dans un établissement en bonne et due forme. Les portions seront plus petites, les verres sont souvent nettoyés ou rincés avec des moyens de fortune, les équipements de service ne sont souvent pas aussi précis et performants que ce qu’on trouve dans un bar ou un restaurant, et souvent le personnel de service ne fait pas ce travail à longueur d’année, comme mentionné précédemment. Toutefois, tout ce qui peut être fait pour rendre l’expérience agréable sera mis en place, comme des rince-verres si l’espace et l’accès à l’eau le permet, ou une petite formation des bénévoles sur les bonnes pratiques du service de la bière.

Ce qu’ils apprécient

 Bien entendu, certains comportements de festivaliers facilitent et rendent plus agréable l’expérience de forain. Garder les conversations brèves si beaucoup de gens attendent est bien apprécié, et réserver la jasette pour les moments où c’est tranquille. Ne pas demander plus que la portion officielle est aussi louable; les bénévoles ont des instructions à suivre, et c’est dommage de faire opérer un kiosque à perte parce qu’on donne de la bière.  Bien entendu, la courtoisie et le respect sont aussi de mise, car autant le festivalier que le forain est là pour passer du bon temps! Le pourboire, bien que non nécessaire, est aussi bien apprécié, donc il faut aussi prévoir de la monnaie dans les festivals où l’on paie les dégustations en coupons ou en jetons.

En conclusion 

J’espère avoir su vous donner un aperçu de la vie des sympathiques gens qui vous servent la bière dans vos festivals de bière préférés et, peut-être même, vous donner le goût d’offrir vos services à votre microbrasserie préférée si jamais elle cherche des forains pour un événement! Santé, et bonne saison des festivals!