Une nouvelle voix pour les micros sur la scène fédérale

Les membres du conseil d’administration au lancement de l’Association des microbrasseries canadiennes.
Photo Canadien Brewing Award Conference

Une nouvelle organisation qui représente plus de 700 microbrasseries provenant d’un bout à l’autre du Canada vient d’être lancée en marge de la 17e édition du Canadian Brewing Awards (CBA); sorte de fédération des associations provinciales, l’Association des microbrasseries canadiennes (Canadian Craft Brewers Association) (CCBA-AMBC) qui a pour mission principale de promouvoir et protéger les intérêts des petites brasseries indépendantes du Canada. Un secteur en croissance qui contribue positivement de près comme de loin à l’économie canadienne.

Les pourparlers pour créer une telle association sont en cours depuis quatre ans. «Puis, on a tenu une première rencontre officieuse au CBA d’Halifax, l’année passée, après quoi on est tous rentrés chez soi pour présenter l’idée aux assos de nos provinces respectives, rapporte Frédérick Tremblay, coprésident de CCBA-AMBC et président de MicroBrasserie Charlevoix à Baie-Saint-Paul. Ils s’étaient d’ailleurs fixé deux objectifs en vue de leur rencontre au CBA cette année : composer le conseil d’administration (c.a.) et faire atterrir un projet de sceau d’indépendance à être apposé sur les bières artisanales canadiennes. Défis relevés! « Maintenant, chaque association provinciale poursuivra ses activités de juridictions provinciales comme avant, précise-t-il. Les provinces travailleront avec la nouvelle association nationale sur des questions qui peuvent être traitées au niveau national seulement », poursuit-il.

En plus des 10 membres du c.a. représentés par une personne issue d’une association provinciale, cinq spécialistes du milieu microbrassicole ont été nommés à titre de coprésidents, soit des porte-paroles de l’ouest, de l’est, des Territoires, du Québec (Frédérick Tremblay) et de l’Ontario; un siège qu’occupe d’ailleurs Steve Beauchesne de Beau’s All Natural Brewing Co. Quant au membership, il est composé des associations provinciales des microbrasseries canadiennes, des quelque 700 microbrasseries indépendantes au Canada et des différents partenaires fournisseurs et prestataires de services inhérents au bon fonctionnement de l’industrie de la bière artisanale.

Orientations stratégiques 

«Actuellement, c’est Beer Canada qui porte les différents dossiers sur la scène fédérale, alors que la réalité des grandes n’est pas celle des petites. Il était donc dans notre intérêt de faire entendre notre voix, nous qui ne faisons pas partie du conglomérat des multinationales», explique à son tour Marie-Ève Myrand, directrice générale de l’Association des Microbrasseries du Québec (AMBQ), qui siège au c.a. de CCBA-AMBC à titre de représentante du Québec. Bien entendu, la première année en sera une de fondation des balises pour l’association. On introduira également ce fameux sceau pour identifier les microbrasseries indépendantes au Canada, similaire au pendant américain Independent Craft Brewer Seal.

Les représentants des 10 provinces canadiennes membres du c.a. se sont ainsi réunis quelques fois cette année pour établir les grandes lignes de l’association des associations. «Elle traitera de tout ce qui relève du fédéral. Ce qui touche à Santé Canada par exemple, comme la liste des allergènes, le tableau des valeurs nutritionnelles et la liste des ingrédients. Aussi, les dossiers qui concernent l’Agence d’inspection des aliments (ACIA), comme les normes de composition de la bière, à savoir quels additifs peuvent y être ajoutés, notamment. Il s’agira aussi d’une tribune pour aborder les bonnes pratiques des uns et des autres en matière fiscale et réglementaire bref, une sorte de zone d’échanges», ajoute-t-elle.

CCBA-AMBC se concentrera initialement sur trois objectifs stratégiques : sensibiliser le gouvernement fédéral sur l’impact économique positif croissant engendré par l’industrie de la bière artisanale, qui comprend un vaste écosystème commercial composé principalement de petites entreprises et d’entreprises locales; collaborer avec les 10 associations provinciales de microbrasseries en fournissant des services destinés à soutenir la croissance rapide des entreprises membres du secteur et; promouvoir au niveau national et international les microbrasseries et les milliers de bières artisanales canadiennes.