Griendel brasserie artisanale

L’âme du quartier Saint-Sauveur

Photo Catherine Schlager

D’abord considéré comme un secteur ouvrier un peu laissé à l’abandon, Saint-Sauveur – dans la basse-ville de Québec – vit depuis quelques années une véritable renaissance avec l’arrivée de plusieurs restaurants acclamés comme Le Bouchon du pied bleu, Kraken Cru et Le renard et la chouette. Pas étonnant que la microbrasserie Griendel s’y soit aussi installée en octobre 2015.

Attendu de pied ferme par les amateurs de bière de Québec, le projet mené par Martin Parrot, Alexandre Gaumond, Olivier Savary et Vincent Lamontagne était destiné à connaître un beau succès.

Avantageusement situé dans un édifice abondamment fenestré sis au coin des rues Saint-Vallier et des Oblats, il avait tous les atouts pour devenir l’âme du quartier. Et c’est en quelque sorte ce qu’il est devenu puisque la clientèle, nombreuse, semble beaucoup s’y plaire. Sans doute en raison de l’ambiance de pub de quartier qui y règne.

Délicieuses bières de styles variés

Comme nous habitons Montréal, les visites dans la capitale nationale sont assez rares, mais faire une halte au Griendel, comme celle effectuée début avril, est chaque fois un réel plaisir. Avant tout parce que les bières y sont excellentes.

Prenons par exemple la Rose des vents, une bière sure à la framboise très faiblement alcoolisée (4,3 %) avec une généreuse dose de baies rouges. Ou la Pente douce, une New England IPA tout à fait dans le style voulu. Pleinement satisfaisantes. L’amoureux a, quant à lui, adoré la Kölsch du clocher, très authentique, au point d’en boire deux, ainsi que la Fashion Victim – brassée en collaboration avec Les Grands Bois –, toute en rondeur et juteuse à souhait.

Pour ceux qui n’aiment pas trop la broue, l’ardoise – qui change régulièrement – comptait quelques propositions fort alléchantes en fût : le kombucha à l’argousier de Mont-Ferréol, les cidres du Chemin des Sept et de Cidrerie Milton et, pour les enfants, le thé glacé pétillant ou la limonade maison aux framboises et romarin.

Un menu savoureux 

La nourriture servie est également de fort belle tenue, mettant en vedette des saveurs originales. Notre garçon a opté pour l’assiette de humus fait maison, joliment présentée, tandis que ses parents choisissaient le tartare de bœuf, à la coupe impeccable et à l’assaisonnement parfait (basilic, tomates, parmesan, noix de pin et citron), ainsi que l’assiette de fromages montée avec de délicieux produits québécois.

Nous aurions tout aussi bien pu opter pour la salade de canard préparée à l’asiatique, l’intrigant tartare de saumon avec émulsion de chili, abricots et rhum ou même la poutine St-So – spécialité de la maison – tellement ces propositions semblaient des plus appétissantes.

Il faudra bien sûr revenir à Québec, préférablement en été, afin que cette escapade soit encore plus agréable!

Bières 

Vingt bières, presque toutes brassées sur place, dont plusieurs collaborations avec d’autres microbrasseries. Prix (taxes incluses) selon la bière : pinte : 7,50 $ et 9 $; verre (12 oz) : 5,50 $ et 7 $; galopins (5 oz) : 3 $. Plateau de dégustation de quatre galopins (5 oz) : 10 $. Aussi quelques bières d’importation privée en bouteille (3 Fonteinen, Jolly Pumpkin, Bruery, etc.).

Autres alcools 

Vins rouges (2), blancs (2), bulles (1), gins (10), scotchs/whiskys/bourbons (10), cocktails à la bière (6), autres cocktails (17) et alcools divers.

Boissons sans alcool 

Kombucha, cidres, limonade maison et thé glacé pétillant en fût ainsi que des  bières sans alcool.

Nourriture 

À-côtés et grignotines : porc tonkatsu, gaspacho, salade d’avocat, carottes et oranges, langue de porc, calmars frits, etc. : 3 $ à 15 $. Plats principaux : plateaux de charcuteries et fromages, brochettes de porc, sandwich de smoked meat, tartare de bœuf ou de saumon, pâtes fraîches, plats du jour à l’ardoise, etc. : 8 $ à 26 $.

Clientèle 

Majoritairement des trentenaires venus en couple ou en groupe, quelques têtes blanches, des parents avec leur jeune bébé ainsi que des buveurs solitaires assis au bar ou à la fenêtre.

Ambiance 

Le Griendel est une très jolie microbrasserie avec ses petites lampes suspendues et son long comptoir faisant face à la fenêtre où l’on peut contempler l’effervescence du quartier Saint-Sauveur. Il fait bon y prendre un verre, car l’endroit se veut sans prétention et fréquenté par une faune sympathique et hétéroclite.

On aime 

L’ambiance éclectique et animée d’un véritable bar de quartier, les excellentes bières, les délicieux plats joliment présentés, le personnel accueillant.

On aime moins 

Pas grand-chose, sinon qu’il est parfois difficile d’y trouver une place libre!

À noter 

Les enfants sont les bienvenus au Griendel.

Griendel brasserie artisanale,
195, rue Saint-Vallier Ouest,
Québec,
(581) 742-2884
facebook.com/Brasserie.artisanale.griendel