Ras L’Bock – Quelques bières à déguster sur place ou à la maison

Photo Seb

En entrant dans cette superbe bâtisse où le bois et le verre sont omniprésents, on ne peut s’empêcher de regarder le fleuve et de tout de suite envier le pub situé au deuxième étage. Notre passage nous a permis de goûter quelques bières offertes sur les treize lignes de fût. Nous avons demandé à l’équipe d’en sélectionner quatre afin de vous les faire connaître et de vous inciter à aller sur place les découvrir.

À la tête de Ras L’Bock, trois amis d’enfance se partagent les rênes et cela se ressent des cuves de la brasserie à la tablette du commerce. «On a mis le plaisir et le désir de s’amuser au centre de la business», comme l’explique Alex. 

Idées loufoques, références douteuses et jeux de mots osés permettent de conférer une personnalité distincte à l’entreprise. Tant le nom des bières, les idées de produits, l’emplacement, l’ambiance et le décor en témoignent. Les patrons prennent plaisir à faire leur travail et n’allez pas croire que la qualité des produits en est pour autant reléguée au second plan.

L’énergie de la brasserie atteste aussi de la créativité de la région; l’équipe est d’ailleurs profondément enracinée dans son milieu. On le constate rapidement, ne serait-ce qu’avec son étroite relation avec le Bistro Ok avec qui elle partage l’édifice et qui ajoute une offre alimentaire complémentaire bien ficelée.

Ras L’Bock brasse indéniablement ce qui lui plaît : des IPA tels Watatawow à 5,8 % misant sur le Mosaic, le Simcoe et l’Ekuanot; des sures telles Rien’que sur une Gose à 5,2 % et Razor Ramon à 4,8 %, une Gose aux camerises et au basilic; des bières aux fruits comme Vie ta vitamine, une bière de blé à l’argousier à 6,5 %; et des blondes plus légères comme Extra Light Dry Ice, une plus récente Kölsch à 4,7 %.

Hop’t’amère (IPA à 6,8 %), Mormoilnoeud (IPA belge à 6,6 %), Gros tas d’malt (Imperial Brown Ale à 8 %) et God Brett America (Sour Brett IPA à 5,8 %) en sont d’autres qui illustrent aussi bien l’éventail des styles que les appellations empreintes d’humour dont la brasserie est capable de produire.

Quatre bières dégustées

Bam Bam – IPA citra-gingembre – 6 %

Description Jaune paille trouble et coiffée d’une belle mousse blanche collante, elle est houblonnée en cochon avec du Citra ce qui lui confère un nez des tropiques et une pointe résineuse auxquels s’ajoutent des notes de gingembre. Des parfums pas mal plus invitants qu’un fond de short de lutteur! Rafraichissante en bouche, l’équilibre entre le gingembre et le houblon est juste à point; fruité, piquant et incitant à la récidive.

Inspiration Elle tient son nom du célèbre lutteur Bam Bam Bigelow et de son suit de feu qui rappelle la chaleur du gingembre utilisée dans la bière. Le but ici était d’avoir une IPA plus rafraîchissante avec une touche distinctive et une épice qui se démarque. Alex avait déjà en tête l’impression que le gingembre fonctionnerait bien pour appuyer le Citra. Créée en 2017, elle sera bientôt parmi les régulières offertes en canette.

Juteuse – White IPA – 6,3 %

Description À la robe blond-orangé et légèrement voilée, elle se présente sous une mousse blanche bien en forme. Au nez, le Mosaic et l’Ekuanot étalent leurs effluves fruités des plus agréables, laissant percer de fines notes vanillées. En bouche, elle présente quelques arômes évoquant la levure Weizen et l’onctuosité du blé la rend agréablement soyeuse. La finale est sèche avec une belle amertume résineuse.

Inspiration Elle est issue d’un concours de LABAQ qui a eu lieu environ un an avant le démarrage de la brasserie. Le style à l’honneur était la Hopfenweisse, mais le groupe souhaitait déjà offrir une version plus américanisée que le style habituel. Elle a été retravaillée par la suite et présentée en tant que White IPA à l’été 2015 par la brasserie.

La Solution – IPA américaine – 7 %

Description Blonde aux reflets orangés, elle est légèrement voilée et son couvre-chef blanc éclatant s’agrippe fermement au verre. C’est de bon augure! Au nez, Cascade, Chinook et Citra répandent de puissants arômes aux notes tropicales, citriques et résineuses. En bouche, pin, pamplemousse et ananas se laissent aborder par d’agréables saveurs de malts blonds. La finale est amère et sèche.

Inspiration Elle existe depuis le jour 1 de la brasserie, elle fut la deuxième recette maison créée par les propriétaires. Après avoir lu un livre sur les IPA, ils ont décidé d’en brasser une version américaine traditionnelle. C’est depuis le produit phare de l’entreprise et son meilleur vendeur.

Katyusha – Russian Imperial Stout élevé en barrique de Cognac – 11,9 %

Description Noire totale, elle est couronnée d’une mousse moka qui tient confortablement en place. Au nez, d’intenses arômes torréfiés laissent passer des effluves de cognac et de noix de coco grillée. En bouche, elle est enveloppante, généreuse et néanmoins douce avec une agréable touche fruitée. Un bon sucre résiduel vient équilibrer son imposant taux d’alcool.

Inspiration Brassée à quelques reprises avant même l’ouverture du pub, elle a fait son apparition à l’été 2016 lorsque la brasserie a reçu ses premiers barils. L’équipe voulait un RIS plus houblonné et plus rond destiné au vieillissement en barrique (Cognac, Bourbon ou Scotch). Elle a remporté une médaille d’or dans la catégorie Wood and Barrel-Aged Beer – Dark Beer au Canadian Brewing Awards de 2018. Son nom est un diminutif de Katerina en russe et également le nom d’une chanson patriotique russe.