On le dit dans tous les livres, dans tous les cours, sur tous les forums : il faut éviter les infections. Il faut éviter que des microorganismes s’invitent dans votre bière. Mais comment faire quand c’est exactement ce qu’on désire : brasser sauvage? Le spectre de la contamination La grande peur du brasseur qui veut essayer des […]
Pour lire ce contenu, vous devez être abonné au Club - Bières et Plaisirs. Cliquez-ici pour en savoir plus