La Sherbière, quand le Siboire voit grand et souhaite en faire profiter toute la région

Photo Le Siboire

Alors que des travaux d’agrandissement battent leur plein cet été à la brasserie située dans l’ancienne gare de la rue Dépôt de Sherbrooke, le Siboire prépare la venue de ses canettes tout en faisant la promotion de la Sherbière, sa Pilsner primée qui célèbre et incarne l’engouement brassicole dans la région.

La ville de Sherbrooke est en effervescence et des projets d’envergure, tel le Quartier Well Sud, promettent de susciter encore plus d’intérêt pour des entreprises dynamiques et innovantes. La scène brassicole de la région aussi est en ascension et le Siboire, qui compte maintenant plus de dix ans, n’est évidemment pas étranger à toute cette action.

Il y a plus d’un an déjà, Jonathan Gaudreault et Pierre-Olivier Boily devenaient propriétaires du bâtiment de la rue Dépôt qui abrite leur microbrasserie. L’acquisition laissait déjà entrevoir plusieurs projets, dont celui d’un agrandissement, et d’un réaménagement de la brasserie et de son pub.

Ajout de fermenteurs, ouverture d’une boutique pour y vendre des produits maison en canettes, réorganisation de la cuisine et création d’un espace extérieur pour recevoir les amateurs de bière et leur famille; plein de beaux projets qui se concrétiseront comme prévu très prochainement.

«On était dû pour des rénovations et on voulait remettre l’intérieur au goût du jour, avec le même look que les succursales de Jacques-Cartier et du Plateau à Montréal. C’est ici que le Siboire a commencé, dans un bâtiment important qui est symbolique pour les Sherbrookois», explique Jonathan Gaudreault en parlant de l’établissement de la rue Dépôt qui abritait jadis la gare.

«L’aspect restaurant va également prendre plus d’ampleur, mais toujours avec la même ambiance. Juste à côté, un taproom comme on en voit au Vermont nous permettra de rencontrer le monde et de les servir de façon plus conviviale», poursuit le talentueux brasseur.

Des canettes disponibles sur place

Les travaux permettront aussi à la brasserie d’augmenter sa production et d’offrir des bières en canette, mais le tout toujours avec l’objectif d’attirer les amateurs de bières sur place, avec leur famille, pour venir y passer du bon temps. Un espace gazonné, puis éventuellement une terrasse seront d’ailleurs aménagés.

«On se faisait souvent demander s’il allait être possible de trouver nos bières en épicerie, mais on a plutôt choisi de s’inspirer de ce qui se fait aux États-Unis et d’inviter les gens à venir sur place pour se les procurer», explique Jonathan pour qui la proximité avec sa clientèle est une priorité.

«Là-bas, les gens se rendent sur place acheter la bière de microbrasserie. On aimerait vraiment recréer cette tendance ici. On a toujours beaucoup misé sur le sentiment d’appartenance des Sherbrookois et ce serait dommage d’envoyer notre bière en épicerie et de perdre ce contact avec les gens», précise Jonathan.

Les canettes de 473 ml du Siboire seront aussi en vente à la succursale Jacques-Cartier et dans un commerce adjacent à la celle de Montréal. On peut également s’attendre à voir de nouveaux produits apparaitre sur les pompes étant donné l’augmentation de la production. La brasserie s’est même dotée d’une petite embouteilleuse pour sortir quelques brassins spéciaux! Des bottle release fréquents sont à prévoir dans la prochaine année…

Sherbière, la bière des Sherbrookois

La Sherbière de la brasserie, sortie récemment en collaboration avec le King Hall et Bière dépôt Au Vent du Nord, vise justement à faire rayonner la ville sur la scène brassicole québécoise tout en créant une fierté pour les Sherbrookois.

«C’est un projet qui visait à mettre nos efforts en commun pour attirer les amateurs de bière dans la région. C’est un peu une carte de visite et on la retrouve à plusieurs endroits dans la ville. »

Jonathan Gaudreault

Cette Pilsner accessible et savoureuse est d’ailleurs arrivée en force au début de l’été; elle fut récipiendaire d’une médaille Grand Or et de la mention «Meilleure bière de soif» aux Prix du public Bière 2019.

La Sherbière est faite à 100 % d’ingrédients québécois : les houblons de Terrebonne et de la Beauce, la levure produite dans le Bas-Saint-Laurent, l’eau de la ville de Sherbrooke et l’orge maltée de chez Innomalt. Déjà, il est possible de la retrouver chez plus d’une vingtaine d’ambassadeurs dans la région de Sherbrooke, dont au Siboire, au King Hall et au Vent du Nord.

Parions que le Siboire et les acteurs brassicoles de la ville n’ont pas fini de nous surprendre!