Le collectif brassicole Ensemble voit le jour

De gauche à droite : Olivier Bouvrette, fondateur Vagabond, Denis Bélair, copropriétaire de la brasserie et de la marque Boldwin, Eric Grypinich, ventes et David Côté, cofondateur de Loop
De gauche à droite : Olivier Bouvrette, fondateur Vagabond, Denis Bélair, copropriétaire de la brasserie et de la marque Boldwin, Eric Grypinich, ventes et David Côté, cofondateur de Loop. Photo: Courtoisie

La Brasserie New Deal est maintenant histoire du passé. Elle a été remplacée par le collectif brassicole Ensemble qui regroupe quatre marques : Boldwin, Vagabond, Loop et Des Cantons. 

Tous les membres du collectif brassent donc au même endroit, soit dans les anciennes installations de la défunte New Deal. « Au départ, New Deal a été fondée en 2016, pour commercialiser la bière Boldwin. Je suis arrivé en août 2017 et j’ai repris, avec des associés, New Deal et Boldwin aux anciens promoteurs. Ils avaient fait des erreurs au niveau du marketing, de la qualité de la bière et de leur attitude face à la communauté brassicole. Le consommateur a mal réagi. Le packaging donnait l’impression d’une grande brasserie au lieu d’une qui s’approvisionne local avec des valeurs sociales et bios. L’image projetée était le contraire de ce que l’on est. On a décidé de rebâtir le projet en s’appuyant sur nos valeurs », explique Denis Bélair, copropriétaire de Boldwin. 

Une rencontre qui a tout changé

À l’été 2017, Boldwin a fait une collaboration avec Vagabond pour le Festival Bières et Saveurs de Chambly, ce qui a permis à Denis Bélair et Olivier Bouvrette de se rencontrer. Il y avait une belle chimie entre les deux hommes et l’idée du collectif a lentement germée. « On utilise tous le même réseau de distribution, on a les mêmes employés, la même administration. On a créé une synergie au niveau de la production, du marketing et de la vente. On est plusieurs, on travaille en union en gardant l’authenticité et l’indépendance de chaque marque, mais en brassant ensemble. On grandit ensemble. On est une grande famille », explique M. Bouvrette. Le but du collectif est d’unir des entrepreneurs qui ont des valeurs sociales et bios. Leur slogan est : brasser pour le bien commun. 

En étant quatre, les membres d’Ensemble renforcent également leur présence dans le monde brassicole et lancent un message plus fort. Ils font également des économies ayant une seule usine de brassage plutôt que quatre. Ce qui n’empêche pas chaque marque d’avoir son propre ADN. 

Les produits à découvrir

Il y a peu de temps, Boldwin a lancé une série de produits avec sa nouvelle image : Champs d’eau, une Ale Blonde; Massif des roses, une Extra Special Bitter Rousse; Nord-Amérique, une IPA Américaine; Caux, une IPA Blanche; Pêcheur, une Session IPA et; Fleuve, une Witbier Blanche. Au niveau des bières éphémères de Boldwin, La saison est courte, une Saison surette, a été lancée le mois dernier. Kir royal, une Ale Blonde Brut au cassis sera lancée à la fin de l’été tandis que Bon soldat, une Kölsch, sortira à l’automne et Coumarine, une White Stout au gaillet frai sera disponible à la fin de l’automne. 

Chez Vagabond, la Darling, une Brown Ale, deviendra une régulière en août. Les éphémères Fort Lauderdale, une IPA Florida, et Vanlife, une Pale Ale, sont présentement en vente. Des Cantons lancera, pour sa part, une IPA Brut en août. 

Les produits du collectif sont en vente, à l’échelle du Québec, dans les grandes surfaces et dépanneurs spécialisés, en canettes de 473 ml, ainsi que directement à la brasserie.

Les installations du 1500, Nobel, à Boucherville ont grandement été modifiées pour y accueillir le collectif. On y retrouve aussi un salon de dégustation pouvant recevoir une quarantaine de personnes.