Mathieu Leblond: De Labatt à Transbroue

Mathieu Leblond
Photo Emily Galdamez

Nouvellement en poste comme directeur des ventes chez Transbroue, Mathieu Leblond représente un bel atout pour la compagnie. Après une quinzaine d’années en distribution à la Brasserie Labatt puis Red Bull, c’est toute une expertise qu’il compte apporter au monde de la microbrasserie.

Très motivé par cet univers en pleine ébullition, l’homme de 37 ans, originaire de Québec et père de deux enfants, compte s’investir entièrement. Il est très heureux d’avoir intégré l’équipe de Transbroue. 

« J’adore ça! Transbroue est une jeune compagnie en croissance exponentielle, où plein de développements sont possibles. Ils sont très près de leurs clients, savent démocratiser le produit et le rendre accessible, ça me ressemble.»

Mathieu Leblond

Formé par le sport professionnel, Mathieu Leblond se dit compétitif et très axé sur le travail d’équipe. « Quand je m’implique dans quelque chose, c’est pour gagner. Je ne ménage aucun effort et j’y vais à fond. »

La première partie de sa vie, il l’a passée à Québec. Tout jeune, il rêvait d’avoir sa propre entreprise, une vision qui l’habite encore. « Je me voyais dans l’univers de la restauration. C’est un milieu qui m’attirait beaucoup. »

Sport et finances : jouer pour gagner

C’est en partie motivé par ce rêve, qu’il s’est dirigé vers des études en finances à l’Université d’Augusta, en Géorgie, aux États-Unis. Et aussi pour poursuivre sa passion pour le tennis. « J’ai choisi d’étudier à cet endroit car ça me permettait de continuer à pratiquer le tennis, où j’évoluais sur le circuit de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). En plus d’être joueur de tennis à la base, j’ai enseigné le tennis pendant une dizaine d’années. »

C’est à cette époque, durant ses études, que l’aventure Labatt a commencé pour lui. « Durant mes congés, quand je revenais l’été et à Noël, je travaillais à temps partiel pour Les Brasseries Labatt du Canada. C’est comme ça que j’ai fait mon entrée dans l’industrie, il y a environ quinze ans. » 

Une fois ses études terminées et de retour au Québec, Mathieu Leblond s’est mis à travailler à temps plein pour Labatt, où il a rapidement grimpé les échelons. « J’y suis resté deux ans à temps plein. Ça a été une formidable école de vente. »

Puis l’opportunité s’est présentée pour lui d’intégrer l’équipe de Red Bull en 2012. « J’ai toujours été passionné par les entreprises en croissance. Red Bull venait d’arriver au Canada et n’était pas très connue. C’était une entreprise jeune, très dynamique, dans une catégorie que peu de gens connaissaient à l’époque : les boissons énergisantes. Une catégorie qui, même si plus connue, est d’ailleurs toujours en croissance aujourd’hui. C’était une opportunité de transiter vers un univers où les choses étaient moins établies, où j’avais le sentiment d’avoir une certaine latitude pour pouvoir développer la marque. »

De son propre aveu, c’est un peu pour les mêmes raisons qu’il fait aujourd’hui le saut chez Transbroue. Après avoir occupé le poste de gérant de territoire pendant près de trois ans chez Red Bull, où il est devenu directeur des ventes et marketing CSP pour l’Est du Canada, maintenant la meilleure croissance des ventes au pays durant six des sept dernières années, il était prêt pour de nouveaux défis.

L’aventure de la microbrasserie

« Je voulais demeurer dans l’industrie. J’étais vraiment à la recherche d’une PME québécoise, en santé, dans la catégorie breuvage. Malgré la différence de produits, ça demeure la même belle industrie du breuvage que j’aime! Donc pour moi me faire donner ce mandat, c’est une opportunité qui est extraordinaire, c’est exactement ce que je recherchais. »

Mathieu Leblond

Directeur des ventes chez Transbroue depuis juin dernier, Mathieu Leblond supervise une quinzaine de personnes. Employés de télé-ventes, marchandiseurs, représentants, coordonnateurs aux ventes, avec son équipe il gère les opérations sur le terrain, les promotions en magasins, tout ce qui est contacts avec le client. « Nous distribuons les bières d’une trentaine de microbrasseries, en plus des trois marques propriétés du groupe Glutenberg, qui possède Transbroue, soit Glutenberg, Oshlag et Vox Populi. Notre objectif est de démocratiser et faire connaitre les bières de microbrasseries. »

Très stimulé par cet univers en pleine ébullition où les défis ne manquent pas, Mathieu Leblond est équipé d’une solide expérience qui ne peut que profiter à Transbroue et aux microbrasseries qu’elle représente. « C’est certain que Labatt est une entreprise extrêmement bien rodée et depuis longtemps dans le marché. J’y ai appris des structures et des processus qui vont permettre d’optimiser notre approche client; notre approche consommateur. C’est le mandat que je me suis fait donner. »

Mathieu Leblond a une passion vive dans la voix : « Une compagnie en santé comme la nôtre, avec un potentiel incroyable, dans une industrie qui est toujours florissante, c’est un défi qui est extrêmement motivant. »