Une distillerie des Cantons de l’Est voit le jour à Cherry River

Une bouteille de gin de Cherry River devant un nuage sur un fond coloré
Photo Cherry River Distilling & Co

La microdistillerie toute québécoise Cherry River Distilling & Co vient tout juste de lancer sa vodka avec l’aide de l’auteur-compositeur-interprète Marc Dupré. Celui-ci est l’un des artisans et coproducteurs derrière le nouveau spiritueux.

Cette vodka utilise une eau cristalline tirée des sources souterraines du village de Cherry River, situé au pied du mont Orford. Cette source est réputée pour son eau de grande qualité. Belle coïncidence, un des membres du groupe est originaire de ce village des Cantons de l’Est.

Le coach de La Voix raconte comment il a fait le choix de passer à la production de spiritueux artisanaux ainsi dans un communiqué : «Au cours des dernières années, c’est mon gérant et son fils qui m’ont présenté l’univers des spiritueux. Ils m’ont communiqué leur passion en m’expliquant les rudiments du métier, ou plutôt de cet art, et de toutes ses possibilités. Pendant le développement des produits, j’ai eu la chance de participer aux rencontres et de contribuer aux discussions en donnant mon avis dans tout le processus créatif qu’implique la distillation de spiritueux. J’ai eu la piqûre et ça m’a donné le goût de m’impliquer pour vrai.»

Et s’impliquer, il l’a fait : la première vodka représente plus de cinq ans de travail. Et ce n’est que le premier produit d’une gamme de spiritueux qui sera offerte d’ici peu.

« On n’a pas cessé de plancher sur des produits dérivés, la vodka restant l’élément de premier plan de la gamme de produits locaux qui verront le jour sous peu… En fait, c’est un début et c’est vraiment excitant. »

MARC DUPRÉ

On parle entre autres d’une vodka élaborée à partir de sirop d’érable authentique qui provient des producteurs de la région. En principe, sa sortie était prévue vers la fin du mois de juillet. « C’est une vodka fine au goût subtil qui vaut la peine d’être dégustée. Elle est conçue avec des ingrédients naturels de première qualité, elle a déjà été approuvée et commandée par la SAQ », explique l’artiste originaire de Terrebonne.