Autrefois, les notes de caramélisation dans une bière pouvaient provenir de l’intensité moins contrôlée de la source de chaleur et d’une longue ébullition, de nos jours, ce sont les nombreux malts utilisés qui permettent d’aller chercher toutes les nuances imaginables d’arômes de céréales maltées. Puisqu’elles se situent entre les blondes et les rousses, on s’attend […]
Pour lire ce contenu, vous devez être abonné au Club - Bières et Plaisirs. Cliquez-ici pour en savoir plus