Bend

Plein air et microbrasseries à profusion

Photo Dreamstime

À découvrir : en famille ou entre amis
Durée du voyage : au moins quatre jours
De Montréal : avion (6 h 30 à l’aller, 6 h au retour)
Transport urbain conseillé : automobile

Bend n’est certes pas la plus connues des villes de l’Oregon. Elle passe souvent sous le radar face à sa comparse Portland qui lui vole le titre de ville comptant le plus de microbrasseries avec quelque 100 établissements. Mais Bend mérite tout de même qu’on s’y attarde et qu’on la visite pour quelques jours. La nature y est omniprésente, si bien que les amateurs de plein air seront comblés. Et les aficionados de la bière ne seront pas en reste avec plus de 20 microbrasseries à visiter. Partons à la découverte! 

Bend est une ville relativement jeune. Fondée en 1905, elle compte aujourd’hui plus de 100 000 habitants, ce qui en fait la plus grosse ville du centre de l’Oregon. Elle a connu un développement pour le moins rapide si l’on considère que son nombre d’habitants a plus que doublé depuis 20 ans. Ainsi, on n’y retrouve que peu de bâtiments historiques.Tout est très moderne et semble avoir été construit au cours des dernières années.

Avec la rivière Deschutes qui traverse la ville du nord au sud et les panoramas montagneux du mont Bachelor situé au sud-ouest, Bend offre un environnement exceptionnel. Ce n’est donc pas sans raison qu’elle est devenue la capitale des sports de plein air, aussi sans doute un peu puisqu’elle jouit, dit-on, de 300 jours d’ensoleillement par année. Randonnées pédestres, sports nautiques (descentes en tube, rafting, paddle board), pêche, golf, vélo de montagne et ski alpin l’hiver sont autant d’activités qui peuvent être pratiquées à proximité.

Les microbrasseries, tendance forte en Oregon

Depuis 1988, la bière de microbrasserie fait partie des habitudes de vie des habitants de Bend. Deschutes Brewery a été la première à s’y établir, suivie par Bend Brewing. On recense aujourd’hui 21 brasseries artisanales, dont les plus connues sont Sunriver Brewing Company, McMennamins, 10 Barrel Brewing, Boneyard Beer, Monkless Belgian Ales et Crux Fermentation Project. On affirme même que Bend, surnommée Beer Town USA, compte plus de microbrasseries par habitant que n’importe quelle autre ville en Oregon. N’oubliez pas de vous pro-curer le passeport Bend Ale Trail pour connaître tous les bons endroits. Avec le houblon poussant en abondance dans la Willamette Valley, à moins de trois heures de la ville, il n’est pas surprenant que le style dominant soit la IPA. Vous trouverez également de nombreux dérivés, soit des New England IPA, rebaptisées par chauvinisme Hazy IPA, ainsi que des Brut IPA.

Favoriser les ingrédients locaux

Nous n’avons pas fréquenté les plus grands restaurants – sorties en famille obligent –, mais nous avons bien mangé tout au long de notre séjour à Bend. Partout en Oregon aussi. Si l’on ne peut identifier une spécialité locale, les ingrédients provenant de producteurs de la région sont souvent favorisés par les chefs. Les brouepubs cuisinent généralement des plats intéressants, sortant même souvent des sentiers battus. On a mangé de très bons mac n’cheese (les Américains sont vraiment doués pour réussir ce plat!), des pizzas créatives, des burgers gourmets, des plats indiens, vietnamiens, italiens et thaïlandais. Et, fait intéressant, il n’y a pas de taxes, donc la note est beaucoup plus douce!

Pour s’y rendre

L’avion demeure le moyen le plus efficace pour aller à Bend, même si l’on peut évidemment s’y rendre en effectuant un road trip de… 42 heures. Bend ne possède pas de vrai aéroport digne de ce nom, donc il faut voler jusqu’à Portland. Et ensuite louer une voiture (3 h 30 de route) ou prendre le minibus (3 h 30 avec la compagnie Shuttle Oregon). Pour se rendre de Montréal à Portland, il est possible d’effectuer une seule escale (habituellement à Vancouver, Calgary, Chicago ou Denver) en volant avec Air Canada ou United. Les prix varient généralement entre 600 $ et 800 $ selon la compagnie choisie et le moment de l’année.

S’y déplacer

 La voiture est ici de mise, même si on peut tout de même se déplacer en autobus grâce au transport en commun. La compagnie CET offre en effet une dizaine de circuits pour quelques dollars. Il est même possible de se rendre jusqu’à Lava Butte (2 $) ou jusqu’au mont Bachelor pour 5 $. Si vous êtes en voiture, le stationnement est aisé et souvent gratuit.

À découvrir

Plein air – Tumalo Creek

Lorsqu’on se promène au bord de la rivière Deschutes, on les voit partout, bien calés dans leurs tubes, ils voguent au gré des flots. Pour prendre part à cette aventure fort amusante, rendez-vous chez Tumalo Creek. Après un paiement de 20 $ et l’énonciation des consignes de sécurité (veste de sauvetage fournie), l’entreprise vous transportera en autobus avec votre tube jusqu’à une baie tranquille d’où vous pourrez vous élancer. Si la balade se révèle tranquille, quelques cascades plus vives pourraient vous faire chavirer. Attention, car l’eau est très froide, même en plein mois de juillet à 35°C. Retour en autobus à la toute fin. Prévoyez au moins 2 h 30 pour l’activité.

Paysages – Lava Lands Visitor Center

À la suite d’une éruption volcanique il y a près de 7000 ans, le Lava Butte, un cône volcanique s’élevant à 5020 pieds de hauteur, s’est formé, entouré d’une coulée de lave s’étendant à des kilomètres à la ronde. On peut monter à bord d’un autobus (2 $) qui se rend au sommet de Lava Butte où il est possible de parcourir le sentier Trail Molten Land afin d’y voir des vues absolument saisissantes. De retour en bas, promenez-vous dans les sentiers qui déambulent à travers les champs de lave. La quasi-absence de végétation et l’aspect « figé dans le temps » vous saisiront à coup sûr.

Magasinage et art de vivre – Old Mill District

Pour vous remettre de vos émotions, rendez-vous au Old Mill District. C’est le paradis des amateurs de magasinage! On y trouve une quarantaine de boutiques, dont Gap, REI (semblable à Mountain Coop), Lululemon, Banana Republic et American Eagle. Comme il n’y a pas de taxes en Oregon, il faut en profiter! Si vous avez faim, vous pouvez essayer l’un des 16 restaurants. Il y a même un cinéma, deux vignobles, ainsi qu’une entreprise de location de vélos géants (les Surrey, pour trois à neuf personnes) si vous souhaitez vous promener au bord de la rivière. Concerts, événements divers et Bend Brewfest à la mi-août.

Notre sélection bières

Brouepub – Deschutes Brewery Public House

Fondée à Bend en 1988, la microbrasserie Deschutes possède quelques succursales (Portland, aéroport de Portland, Roanoke en Virginie) ainsi qu’une immense brasserie industrielle également située dans la ville. Cette succursale, l’originale, trahit son âge. Le décor est un peu daté, mais on y mange et boit très bien. Nous avons déniché quelques brassins exclusifs au pub, dont la créative Marionberry Lavender Sour. Le mac n’ cheese est succulent, tout comme la salade au steak. Quelques bières rares à acheter pour emporter.

1044 North West Bond Street

deschutesbrewery.com/pubs/bend

Brouepub – 10 Barrel Brewing Co., West Bend

C’est aussi à Bend qu’a été fondée 10 Barrel Brewing en 2006. Depuis, l’entreprise a été acquise par AB InBev. Elle n’en demeure pas moins intéressante. La succursale originale de West Bend, fort populaire (attente à prévoir!), met en vedette une jolie terrasse. On peut y boire l’une des 19 bières en fût, classées par catégories (Wild Cards, Hops, Nitro, Sour, etc.), dont la délicieuse Citrus Nimbus, une hazy IPA. On y déguste aussi de succulentes pizzas que l’on peut créer soi-même. Souvenirs et bières pour emporter.

1136 North West Galveston Avenue

10barrel.com/pub/bend-west-brewery

Brouepub – Crux Fermentation Project

Quel bel espace que propose Crux Fermentation Project! On y trouve un spectaculaire et vaste biergarten gazonné situé tout près d’un viaduc sur lequel passe une autoroute… Chiens qui gambadent, enfants (en grand nombre) jouant aux poches et adultes sirotant une broue s’y côtoient pour vivre un moment bien plaisant. Le choix est abondant (20 fûts) et tend vers le houblon (essayez la Bubble Wrap, une hazy IPA). Côté bouffe, quatre food trucks extérieurs proposent un choix varié de plats. Un endroit incroyable!

50 South West Division Street

cruxfermentation.com

Brouepub – Bend Brewing Company

Encore un très beau biergarten ici. On peut s’y prélasser, confortablement assis dans une chaise Adirondack avec vue sur la rivière Deschutes. Le deuxième plus vieux brouepub de Bend (1995) propose 12 bières (signature et saisonnière) dont la Razz Tafari, une bière sure à la framboise parfaite pour se rafraîchir le gosier. Nous n’avons pas essayé les plats, mais l’assiette de tacos de poisson semblait fort alléchante. Seul bémol : les bières sont servies dans des verres de plastique à l’extérieur.

1019 Norh West Brooks Street

bendbrewingco.com

Microbrasserie – The Ale Apothecary

Situé dans un quartier industriel sans âme, le salon de dégustation de The Ale Apothecary fait oublier l’endroit où il se trouve. Joliment décoré, à tendance artsy (œuvres d’art colorées, barils transformés en lampes, photographies sur les murs), le tout petit espace permet de déguster quelques-unes des bières affinées en barriques. Celles-ci sont très particulières et offertes en format de 4 ou 8 oz. Produites en petites quantités, elles sont plutôt dispendieuses. Plusieurs bouteilles millésimées à emporter (10 à 35 $).

30 South West Century Drive, suite 140 

thealeapothecary.com