Copenhague, une ville brassicole passionnante!

Photos Paule Gosselin

Lors de mon périple estival en Europe cette année, j’ai eu l’envie de découvrir le Danemark brassicole. C’est donc après avoir sillonné Paris, Bruxelles, Rochefort, Amsterdam et une petite ville allemande du nom de Rostock que nous avons pris, mon ami Éric et moi, le traversier pour la Scandinavie. Après du soleil, du vent et des vagues, nous étions au Danemark. Ne nous manquait plus qu’à rouler jusqu’à Copenhague, où nous étions attendus. En quelques mots, voici ce que j’ai retenu de cette aventure trépidante.

Première étape, plonger dans le mythe Mikkeller. La réputation de Mikkeller n’étant plus à faire, je trépignais d’impatience à l’idée d’aller sur place. D’abord, nous avons mangé un excellent smørrebrød au bistro du coin, puis, nous avons marché un peu jusqu’au bar, l’un des Mikkeller and Friends, zone métropolitaine. Sur place, superbe ardoise : des IPA plutôt limpides, résineuses, amères et houblonnées, des Pils, puis quelques bières brettées. Et cette ambiance très cocooning, fidèle au style de vie scandinave où prendre le temps de vivre fait partie des valeurs dominantes. L’endroit était chaleureusement aménagé, tel un pub de quartier très relax, quoi.

Ensuite, côté marina, nous nous sommes dirigés vers Mikkeller Baghaven, c’est-à-dire Mikkeller Barrel Room en langue danoise. Là, nous nous sommes éclatés : la surprise, l’étonnement ont été au rendez-vous. La tendance aux produits de niche est observable ici, dans ce magnifique chai à la fois salon de dégustation. Nous y avons bu des bières aux fruits indigènes exquises qui avaient été affinées sur place, des bières à l’épeautre, des spontanées, etc. L’endroit en lui-même est à couper le souffle. Des beer trucks Mikkeller colorés sont positionnés dehors, prêts à nous abreuver. Il y a cette vue imprenable sur l’eau et une foire alimentaire très sympathique tout autour.

S’en déboucher une bonne

Il a été, de plus, très agréable de faire nos emplettes bières à Copenhague. Chez Brus, notamment, très belle sélection bouteilles et canettes pour découvrir la Scandinavie, avec des bières danoises (Broaden & Build, Flying Couch, Gamma Brewing), suédoises (Brewski), norvégiennes (Lindheim Olkompani), entre autres. Il y est aussi possible d’y retrouver les grands noms côté brasseries européennes comme Dupont, 3 Fonteinen ou The Kernel, par exemple. 

Ma grande découverte danoise, en produits à emporter, a été définitivement la brasserie To Øl. Comme j’étais passée deux semaines avant chez Other Half à Brooklyn, les maîtres de la double IPA bien lupulineuse, sauvagement houblonnée et juteuse, j’ai adoré les doubles IPA de To Øl. En comparaison avec la décadence caractéristique des Other Half bues très fraîches en Amérique, j’ai préféré la signature unique de la brasserie To Øl. 

Ce qu’ils font m’a semblé encore plus fin : de la double IPA un peu moins épaisse en texture, un peu plus aromatique en saveurs. Somme toute, plutôt dans la même veine, mais la mouture est plus fine chez To Øl. L’élégance m’a séduite fortement, peut-être est-ce parce que nos Engine of Progression avaient été embouteillées plus tôt la même matinée? Cette bière bien généreuse et sobre à la fois m’a faite une forte impression. Que du bonheur, que j’ai pu partager à nouveau avec mes amis en Gaspésie, lors de mon retour de voyage.

Coup de coeur

Enfin, l’élément majeur qui m’a donné envie d’écrire cet article, c’est immanquablement notre rencontre avec les gens de People Like Us. Cette brasserie danoise à la mission communautaire embauche principalement et offre des conditions de travail flexibles à des gens ayant un ou plusieurs diagnostiques, allant, entre autres, de la dépression à l’autisme, au TDAH, en passant par le syndrome de stress post-traumatique, et ce, pour tous les postes de production de la brasserie.  En effet, l’idée derrière ce projet est de permettre à des gens vulnérables d’exploiter leur potentiel professionnel dans un cadre valorisant et positif. 

À la boutique, nous avons été magnifiquement reçus par Lars et Helle pour une incroyable dégustation d’après-midi de leurs produits, dont la CovFefe. Issue d’un projet bien particulier de notre ami nanobrasseur François Trudel, auteur de cette recette de Stout, nous avons pu la comparer lors d’une verticale, car en effet, la CovFefe a été brassée par François (au Québec) et par People Like Us en collaboration avec Mikkeller, suite à une campagne de financement.

Au final, ce qui a le plus caractérisé mon expérience danoise, c’est ce plaisir et cette élégance retrouvés dans tout ce qui s’y produit : des simples carottes biologiques achetées au marché local aux repas dégustés en restaurant gastronomique, en passant par toutes les bières que j’y ai bues, tout était bien exécuté. Les verdures, les crevettes, l’air frais et salin, la douceur de vivre…Tout cela a contribué à rendre ce voyage absolument inoubliable. Skål!

Mikkeller & Friends
Stefansgade 35
2200 København N
mikkeller.dk

Mikkeller Baghaven
Refshalevej 169B
1432 København K

Brus
Guldbergsgade 29F
2200 København N
tapperietbrus.dk

People like us
Vermlandsgade 2
2300 København S
peoplelikeus.dk