Des bandes dessinées pour les microbrasseries de l’est

Photo Courtoisie

Nick Micho, un résident de Lac-Humqui de 38 ans, passionné par les illustrations, rédige et dessine des bandes dessinées sur l’histoire des microbrasseries pour des journaux hebdomadaires de la Gaspésie et du Bas-St-Laurent. 

Ce qui a commencé comme un loisir est devenu une profession. Le jeune homme qui a un AEC en dessin animé et a étudié en graphisme, a commencé à faire des portraits réalistes, en 2008. Ayant fait plus d’une cinquantaine d’expositions de ses illustrations de groupes rock et métal comme Iron Maiden et Kiss, il a eu la chance de participer au festival de musique 70 000 Tons of Metal sur un bateau de croisière dans les Caraïbes, de 2014 à 2017. Ensuite, en septembre 2018, Nick a publié le premier tome de la BD Blackrose Saga, dont le deuxième sortira en octobre 2020. Au printemps 2019, un collectif de cinq créateurs dont il fait partie, a lancé la bande dessinée Les 5 endroits les plus hantés au Québec. Les deux BD sont parues sous le label de sa propre maison d’édition, Les Éditions Sawin. 

L’histoire des microbrasseries en bandes dessinées 

Le talentueux dessinateur a été approché par Dominique Fortier, le chef de contenu de BSL-Gaspésie, qui avait écrit des articles au sujet de ses deux bandes dessinées. « Il voulait mettre de la vie dans ses journaux avec des BD. On s’est rencontrés à La Fabrique et on a parlé de bières. Je me suis dit que ça serait le fun de raconter l’histoire des microbrasseries de la Route des bières de l’Est du Québec », explique-t-il. Dans les journaux (L’Avantage Gaspésien, L’Avant-Poste, Gaspésie Nouvelles, Chaleurs Nouvelles et L’Avantage Rimouski), chaque microbrasserie présentée a droit à une BD d’une page. Mais deux pages par micro seront ajoutées (une carte pour la localiser et une menu des bières offertes) dans la BD qui sera publiée à l’attention de ceux qui veulent faire la Route des bières, connaître l’histoire de ces endroits et les activités proposées. Ce guide sortira au printemps prochain. 

Au moment d’écrire ces lignes, une bande dessinée sur La Fabrique avait été publié dans L’Avantage Gaspésien et une sur La Captive dans L’Avant-Poste. Les prochaines microbrasseries à avoir droit à leur BD sont Le Malbord, Le Naufrageur et Pit Caribou. Il y a 17 micros dans cette région, et l’objectif est de raconter l’histoire de chacune d’entre elles. « Ça fait un bon moment que je bois de la bière de micro. C’est une passion qui me fascine. Mes styles préférés évoluent selon la température. L’été dernier, j’ai bu beaucoup d’Hefeweizen. J’aime les IPA, en général. L’automne, je bois du Stout impérial. J’essaie beaucoup de micros. Je suis très curieux. J’aime les belles étiquettes. Et la BD, c’est mon dada », a lancé l’artiste.