Qui peut être serveuse ou serveur?

Gabrielle Provost, présentement au Vices et Versa à Montréal, saura vous conseiller afin de faire le bon choix.
Photo Frédéric Harnois

J’ai déjà parlé de ces gens qui vous servent la bière, en spécifiant de ce qui fait d’eux de beaux êtres humains! Cette fois-ci, j’aimerais aborder plus l’aspect de leur savoir-faire, de ce que ça prend pour être un bon serveur, plus particulièrement dans un bar à bière.  Notez que j’utiliserai le masculin pour simplifier la forme, mais les gens qui servent la bière ne sont évidemment pas tous des hommes, de la même façon que les hommes qui servent de la bière ne sont pas tous barbus et tatoués, comme l’image populaire le suggère…

Les prérequis

En premier lieu, comme dans n’importe quel emploi de serveur ou de barman, on demandera habituellement une certaine quantité d’expérience en service. Certains établissements insisteront d’ailleurs beaucoup sur ce critère, quitte à ce que les notions liées au service de la bière s’apprennent après l’embauche. Même si vous avez des connaissances hors du commun au niveau de la bière, si vous n’avez pas l’expérience de servir plusieurs clients, il se pourrait qu’on vous essaie d’abord comme hôte ou aide-serveur pour commencer, afin de voir comment vous évoluez dans le milieu de la restauration et/ou des bars.

Mettons de côté l’expérience en service pour regarder les autres critères. Une connaissance des styles de bières de base est très importante si on veut pouvoir bien décrire les produits aux clients. Si vous ne savez pas quelle devrait être la plus amère entre une Pilsner bohémienne et une Pilsner allemande, ce ne sera probablement pas dramatique mais, pour ne nommer qu’un exemple, savoir expliquer quelques différences entre une brune anglaise et une brune belge est essentiel.

La connaissance des bonnes pratiques de service est aussi un atout. Rincer le verre avant le service, bien couler un verre de bière, savoir quelles pratiques éviter afin de ne pas nuire au goût et à la tenue de mousse, ce sont toutes des notions qui vous démarquent comme étant quelqu’un qui respecte le produit.

Aussi, comme dans n’importe quel milieu de travail, il se peut qu’on cherche un type de personnalité qui va bien s’accorder avec ou compléter l’équipe en place. Si l’équipe est composée de gens qui font tout le temps la fête, un gestionnaire pourrait vouloir engager des gens sérieux pour amener un équilibre. Le contraire est aussi possible : un incorrigible bouffon pourrait amener des sourires sur les visages dans une équipe trop sérieuse.

L’entrevue

Certains gestionnaires vont parfois demander, à brûle-pourpoint, d’accomplir des tâches de service comme prendre une commande ou servir une bière en bouteille ou en fût afin de vérifier de quelle manière on traite le produit phare de l’établissement.

Je mentionne souvent la sympathique camaraderie qui règne dans le monde de la bière au Québec. Bien qu’il ne soit jamais bien sage de parler contre un ancien employeur lorsqu’on nous pose des questions en entrevue, ça prendra une importance encore plus grande dans ce milieu qui demeure petit, même s’il va en grandissant. Vous pourriez, malencontreusement, parler d’un très bon ami de la personne qui vous reçoit en entrevue…

En conclusion

Sachant maintenant ce qui fait un bon serveur dans un établissement spécialisé en bières, j’espère vous avoir assez donné la piqure pour chercher à combler un potentiel manque de savoir, afin de rejoindre notre belle grande famille du service de la bière au Québec! Si ce n’est pas le cas, vous aurez au moins une image un peu plus complète de ce qui se cache derrière la bouille sympathique de la personne qui vient de vous servir une bière.

Santé!