Rendez-vous à la Brasserie La Ferme à Shefford

Jonathan Thibault, copropriétaire et brasseur, David Plasse, directeur des opérations, Jean-Sébastien Alix, assistant- brasseur, Mara Do Santos, copropriétaire.
Photo Courtoisie

première phase, il s’agit d’une brasserie industrielle qui ne vend pas sur place. Mais dans un avenir pas trop lointain, l’objectif est d’avoir un salon de dégustation, si possible dès l’été prochain. 

On va y installer une terrasse, directement dans le champ. À ce moment, les amateurs de bières pourront en savourer une bien fraîche en ayant le mont Shefford pour vue. Mais en attendant, ils devront se rendre dans une épicerie ou un dépanneur spécialisé pour se procurer les produits de La Ferme, en bouteilles de 500 ml, ou dans certains bars pour en déguster une en fût. On vise l’axe Montréal-Sherbrooke pour la distribution pour commencer. La capacité de production ne sera pas suffisante pour servir l’ensemble du Québec. La première année, elle sera de 1000 hectolitres et les propriétaires Jonathan Thibault, Mara Do Santos et Claude Gagliardi espèrent la doubler ou même tripler éventuellement. La superficie de la salle de brassage est, présentement, de 1300 pieds carrés. Il leur faudra éventuellement rajouter d’autres cuves pour pouvoir offrir plus de bières et de variété. 

Mais pour eux, la qualité prime sur la quantité. Ils n’ont d’ailleurs pas l’ambition de grossir au point de devenir une énorme brasserie. « On cultive notre houblon et notre orge biologique. On veut être le plus près possible de nos consommateurs. C’est notre signature, notre terroir à nous », précise M. Thibault. 

L’équipe, avec comme directeur de production, David Plasse – qui a de l’expérience en gestion de brasseries –, veut créer des bières houblonnées rustiques avec leurs propres houblons et des bières de type Saison désaltérantes, sèches et assez céréalières. Des collaborations – entre autres avec une entreprise qui fait du café – sont prévues. La première année, ils visent six produits réguliers et des bières saisonnières. 

Jonathan Thibault est brasseur amateur, depuis une quinzaine d’années. « C’est mon immersion professionnelle avec ce projet-là. Mara est ma femme et Claude est notre ami. On est excité par ce projet de travailler le terroir », affirme-t-il. 

La Brasserie La Ferme de Shefford a débuté ses activités il y a quelques semaines déjà. Pour la première phase, il s’agit d’une brasserie industrielle qui ne vend pas sur place. Mais dans un avenir pas trop lointain, l’objectif est d’avoir un salon de dégustation, si possible dès l’été prochain. 

On va y installer une terrasse, directement dans le champ. À ce moment, les amateurs de bières pourront en savourer une bien fraîche en ayant le mont Shefford pour vue. Mais en attendant, ils devront se rendre dans une épicerie ou un dépanneur spécialisé pour se procurer les produits de La Ferme, en bouteilles de 500 ml, ou dans certains bars pour en déguster une en fût. On vise l’axe Montréal-Sherbrooke pour la distribution pour commencer. La capacité de production ne sera pas suffisante pour servir l’ensemble du Québec. La première année, elle sera de 1000 hectolitres et les propriétaires Jonathan Thibault, Mara Do Santos et Claude Gagliardi espèrent la doubler ou même tripler éventuellement. La superficie de la salle de brassage est, présentement, de 1300 pieds carrés. Il leur faudra éventuellement rajouter d’autres cuves pour pouvoir offrir plus de bières et de variété. 

Mais pour eux, la qualité prime sur la quantité. Ils n’ont d’ailleurs pas l’ambition de grossir au point de devenir une énorme brasserie. « On cultive notre houblon et notre orge biologique. On veut être le plus près possible de nos consommateurs. C’est notre signature, notre terroir à nous », précise M. Thibault. 

L’équipe, avec comme directeur de production, David Plasse – qui a de l’expérience en gestion de brasseries –, veut créer des bières houblonnées rustiques avec leurs propres houblons et des bières de type Saison désaltérantes, sèches et assez céréalières. Des collaborations – entre autres avec une entreprise qui fait du café – sont prévues. La première année, ils visent six produits réguliers et des bières saisonnières. 

Jonathan Thibault est brasseur amateur, depuis une quinzaine d’années. « C’est mon immersion professionnelle avec ce projet-là. Mara est ma femme et Claude est notre ami. On est excité par ce projet de travailler le terroir », affirme-t-il. 

La microbrasserie La Ferme est située au 101, chemin Meunier, à Shefford.

La microbrasserie La Ferme est située au 101, chemin Meunier, à Shefford.