Alors que sa passion pour le brassage prenait de plus en plus de place, Olivier Savary a dû être patient avant de pouvoir s’exercer professionnellement. Une fois son projet démarré, il a encore dû attendre plusieurs mois avant de prendre sa place aux cuves. Ces délais forcés lui ont toutefois permis d’approfondir son art et […]
Pour lire ce contenu, vous devez être abonné au Club - Bières et Plaisirs. Cliquez-ici pour en savoir plus