Péché pour sa paroisse

Le 8 septembre dernier, la brasserie artisanale montréalaise Dieu du Ciel! célébrait son 20e anniversaire en grand en invitant les amateurs de bières à...
La silhopuette d'une sorcière volant deavnt la plaine lune sur un balais avec son chat

Brasseuses et sorcières?

C’est bien connu : les alewives, brasseuses anglaises du XVIe siècle sont à l’origine de l’image moderne de la sorcière. Ouais mais non… Simple coïncidence. C’est...
Alain Thibault devant un un baril encastré dans un mur de brique

Alain Thibault

En 2007, Alain Thibault quittait son emploi en organisation d’événements pour sauter assez spontanément dans l’arène brassicole. Il fit ses débuts chez feu AMB...
Des bouteilles de bières de 750ml et un verre de bière noire

Pas de gaspillage…

Cela fait parfois mal au cœur de devoir laisser un bon breuvage au bar ou restaurant où on se l’était procuré, alors qu’on aimerait bien pouvoir le ramener chez soi.  Depuis cinq ans, c’est possible de le faire dans certaines circonstances, habituellement pour le vin, mais dans la plupart des cas on devra se résigner à le laisser derrière soi.
Un montage photo montrant des raisins devant une bouteille de Blonde au Chardonnay de la La Barberie

Le mariage du raisin et de la bière

En 2005, la brasserie artisanale La Barberie se lançait dans les premiers tests en province d’une bière qui allait lier l’univers de la bière à celui du vin. Initialement lancée au bar, la bière tout simplement nommée « Blonde au Chardonnay » venait de construire un pont fort savoureux entre deux alcools
Deux bières de garde - la sympathique Cuvée des Jonquilles de la Brasserie Au Baron, ou encore la superbe Blonde d’Esquelbecq de la Brasserie familiale Thiriez - sur une table

Qu’est-ce qu’une Bière de Garde?

Les entités américaines qui ont popularisés les définitions des styles de bière il y a quelques décennies ont décidé que « Bière de Garde » était bel et bien un de ces styles qui méritaient d’être homologués. En bout de ligne, qu’est-ce que cette expression signifie aujourd’hui? Et peut-on en déguster de temps à autre au Québec?
Un verre de bière ambrée sur une table de bois à l'extérieur

La France évolue au-delà de la Bière de Garde

Lorsqu’on y pense, ce n’est pas si surprenant qu’une tradition brassicole comme celle du nord de la France soit mise à l’écart dans son propre pays. Après tout, cette régionalisation pointue existe partout ailleurs en Europe.
un coeur en houblon

La bière contre le vin : humeurs et santé

dans l’histoire de la médecine, la meilleure réputation du vin face à celle de la bière, ça ne date pas d’hier. De la lointaine antiquité au Grand Siècle de Louis XIV, l’histoire de France a beaucoup à nous apprendre sur les origines de cette opposition millénaire entre le jus de la treille et la petite mousse.
un homme torse un embarquant dans un bain de glace

Chaleur accablante et Tempête du siècle!

Question de conserver son sang-froid et de se rafraîchir la mémoire, il semble tout indiquer de se remémorer la Tempête du siècle. Et pas uniquement la tempête elle-même, mais également la bière brassée par Le Prospecteur pour lui rendre hommage.
La devanture d'une brasserie en tchéquie

Degrés (ou) de Force

C’est bien connu : en Tchéquie, les bières courantes sont très fortes : 10, 11, voire 12 degrés… Ouais mais non… C’est pas tout à fait aussi simple.
Olivier bourget en train de servir une bière dans un cabaret

Olivier Bourget – Photographe de passion, serveur de profession

Olivier Bourget revêt plusieurs chapeaux au sein de la grande famille brassicole québécoise. Serveur de métier, il est à l’emploi du célèbre bar à bières Vices & Versa dans la Petite Italie à Montréal depuis maintenant 12 ans. Photographe par plaisir, l’aventure a d’ailleurs commencé par une exposition photo tandis que ses clichés arboraient déjà les murs de son futur employeur au retour d’un long voyage…
quatre gars levant un verre en souriant dans un bar

La liberté des uns…

… s’arrête là où commence celle des autres. Mais la notion qui sous-tend ce vieux proverbe est parfois difficile à mettre en pratique avec un verre de trop dans le nez, à l’extérieur de notre établissement favori, que ce soit sur la terrasse ou encore en train de fumer ou de vapoter sur le trottoir…
Un panier d'épis de maïs ancetral

Chicha de Jora, la bière spontanée du Pérou

Croyez-le ou non, ces recettes traditionnelles, de l’Éthiopie au Pérou, requièrent une fermentation autant naturelle que celle des Belges du Pajottenland si populaire aujourd’hui auprès des amateurs.
De gauche à droite, Félix Daviault-Ford, Juliàn Salamanca, Pierre-Luc Girard et Daniel Duarte en pleine séance de recherche et développement.

La cerveza, es el puente que une a los pueblos

C’est lors d’une année passée à Bogota avec sa petite famille que Félix Daviault-Ford découvre la scène brassicole colombienne. Loin de Pie Braque, sa coopérative brassicole en démarrage à Jonquière, il entend néanmoins profiter de son séjour
l’imposant bâtiment de pierre de la Thomas Dunn & Sons Brewery, encore debout sur le Chemin du Sault-Saint-Louis à La Prairie

Au cœur de la plaine : La Brasserie Laprairie

La Prairie est peut-être l’endroit au Québec qui s’approche le plus d’une ville frontière comme on en trouve dans les vieux Western de John Wayne.
Trois gobelet de bière anciens accrochés sur un mur

Optimisation fiscale façon 1700

C’est bien connu : le Porter a été créé en 1730 par Ralph Harwood pour remplacer le Three Threads, mélange de trois bières, par une seule bière et simplifier ainsi le service. Ouais mais non…
Un barman présentant un cocktail derrière son bar

Bar éphémère

On a vu apparaître çà et là au Québec, dans les dernières années, quelques bars éphémères. L’idée est simple : ça prend un thème, un local, une carte de cocktails inspirée et des mixologues passionnés
Une palette de dégustation de bière servie dehors sur une terrasse

Si tu aimes le soleil…

continuez de profiter du plaisir des terrasses, mais faites-le par périodes courtes, afin de minimiser les effets désagréables qui peuvent venir avec. Votre plaisir n’en sera que plus grand.
Sylvain Bouchard, le sommelier d'Unibroue, tout sourire au bar derrière quelques verres de bières

Sylvain Bouchard

Le quotidien de Sylvain Bouchard est loin d’être ennuyeux. « L’élaboration d’un nouveau produit prend du temps, explique-t-il, entre deux gorgées de L’Éphémère Fraise & Rhubarbe
Une cuve de fermentation spontanée

Les dessous de la fermentation spontanée

Alors que les bactéries acétiques (pensez au vinaigre) et lactiques (comme celles du yogourt nature) sont trop peu présentes pour être décelées dans la plupart des styles de bières modernes, elles font partie intégrante du profil gustatif classique d’un Lambic.
Gravure de montrant un canadien et un écu

Ces endroits où l’on sort et boit au Bas-Canada

Il y a les boissons et les endroits où on les boit. Les sens des mots auberge, cabarets, tavernes et hôtels sont le produit de transformations dans le temps.
Gravure de V0002761 Hildegard von Bingen par W. Marshall.

Sainte Hildegarde et le houblon

C’est bien connu : c’est Hildegarde de Bingen qui a découvert le pouvoir antiseptique du houblon dans la bière au XIIe siècle. Ouais mais non… C’est pas tout à fait aussi simple.
Différents types de verres et de choppes à bières, remplis de toutes sortes de bonnes bières

La grosseur a son importance

Préférez-vous prendre votre bière en pinte, ou en plus petit verre? Faisons le tour des pour et des contres des différents formats.
Jeannine Marois devant le logo du Mondial de la bière, un verre de bière à la main

Jeannine Marois: Une bonne vivante incarnée

Habitée par l’esprit entrepreneurial, Jeannine Marois est à son compte depuis toujours; elle possède aussi toutes les qualités d’une bonne vivante!
Un verre de bière sur des fûts dans un chai

L’art de l’assemblage de la bière, 2e partie : à la brasserie

Alors que Gueuzes et autres Lambics issus de mélanges de bières de divers âges vont chercher des prix mirobolants dans les bars spécialisés et sur le marché des échanges, les brasseurs commencent de plus en plus à se pencher sur cet art somme toute obscur de l’assemblage.
Peinture David Teniers the Younger

Pourquoi les Britanniques boivent de la bière et les Français du vin?

C’est devenu une vérité de La Palice : les Britanniques boivent de la bière tandis que les Français, eux, boivent du vin. Avec le temps, on en a fait des bannières d’identités nationales
Gravure d'un plan d'abbaye en perspective

Mauvais plan

C’est bien connu : Les grandes Abbayes du Moyen-Âge avaient trois brasseries produisant trois types de bières différents, une pour les pèlerins, une pour les moines, et une pour le père abbé. Ouais mais non…
Luc « Bim » Lafontaine avec sa casquette et son hoodie attablé au bar avec une bière

Luc « Bim » Lafontaine

Après s’être consacré à Dieu du Ciel! à Montréal et à Ushi-Tora Brewing à Tochigi au Japon, Luc « Bim » Lafontaine a ouvert l’été dernier Godspeed Brewery, sa propre brasserie artisanale aux saveurs québécoises et japonaises dans l’est de Toronto.
Deux bocks de bière noire surmontée d'une généreuse mousse crémeuse

Bière qui coule… n’amasse pas mousse?

Les bulles sont une partie intégrante de la bière telle qu’on la connaît aujourd’hui, et une quantité adéquate contribue la plupart du temps à notre appréciation de ce désaltérant liquide
Des barils de bières destinés à l'assemblage

L’art de l’assemblage de la bière, 1re partie : les origines

Alors que Gueuzes et autres Lambics issus de mélanges de bières de divers âges vont chercher des prix mirobolants dans les bars spécialisés et sur le marché des échanges, les brasseurs commencent de plus en plus à se pencher sur cet art méconnu de l’assemblage.
Publicité
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ